Zoom sur...

Chouna Lomponda "De la réussite parmi vous !"

Mardi 4 septembre 2018 par Géraldine Kamps
Publié dans Regards n°1028

C’est à titre personnel que la porte-parole du Musée juif de Belgique et citoyenne engagée, Chouna Lomponda, lance cette campagne de « marketing sociétal » qui devrait bientôt toucher tout Bruxelles. Objectif : sensibiliser les décideurs politiques, économiques et les médias, et donner à la jeunesse de nouvelles sources d’inspiration en lui présentant 18 talents issus de la diversité, du monde culturel comme professionnel. La réussite ? A portée de tous !

Vous êtes porte-parole du Musée juif de Belgique depuis 2011 et avez sans conteste contribué à l’ouverture et à la visibilité de cette institution. Comment cette initiative plus personnelle est-elle née ?

Je suis tombée il y a quelques mois sur un article dans la presse qui revenait sur les carences des diplômes à Bruxelles. Il était illustré par la photo de jeunes adolescents noirs et arabes. Cela m’a interpellée et je me suis demandé comment réagir de façon intelligente et dans la durée. J’ai pensé à une grande campagne qui montrerait ce qu’est la réussite à Bruxelles et comment elle pourrait inspirer tout un chacun, les jeunes issus de la diversité comme les jeunes Belgo-Belges. Quand on parle « diversité » et discriminations, que ce soit dans le milieu artistique, médiatique, ou autre, on a généralement un profil en tête qui montre l’exception. J’ai voulu présenter 18 profils qui prouvent le contraire : chef d’entreprise, metteur en scène, consultant, humoriste, producteur, directeur financier, journaliste…, les talents dans la diversité ne sont pas des exceptions, ils sont juste trop peu mis en lumière, ou seulement pour des faits graves. J’ai pensé à mes quatre fils et aux générations futures, et j’ai réalisé que les choses ne bougeaient pas assez vite.

Comment avez-vous choisi ces 18 profils et pourquoi les avoir mis en scène ?

Je n’ai pas voulu faire dans le communautaire, je pense que cela n’aide pas à changer le regard, ni à lutter contre les discriminations et le racisme. J’ai voulu de la diversité, dans la diversité, en tenant compte des statistiques des discriminations ethniques -la femme noire diplômée fait partie des populations les plus discriminées, de même que les Belges d’origine turque et marocaine-, du critère de parité, et de la qualité des profils que je voulais inspirants. J’ai misé sur le côté glamour effectivement, parce que ce qu’on admire, souvent, on le respecte. Un docteur qui arrive de Libye dans une embarcation de migrants n’est malheureusement plus considéré par personne chez nous. Je me suis inspirée du fameux cliché pour les Oscars signé Annie Leibovitz et paru dans Vanity Fair, pour leur faire prendre la pose. J’ai reçu beaucoup de candidatures spontanées également, parce qu’il y a une réelle soif de reconnaissance dans la diversité.

« De la réussite parmi vous », c'est une campagne d’affichage, un site internet, une expo, des visites dans les écoles… votre projet est pour le moins ambitieux.

Effectivement, et les partenariats étaient d’autant plus indispensables pour le réaliser. La ministre Fadila Laanan (COCOF) s’est montrée intéressée dès les débuts et m’a apporté son soutien financier. Google Belgium constitue probablement l’un de mes partenaires majeurs, c’est dans leur locaux que la campagne sera 
d’ailleurs lancée officiellement le 13 septembre. L’entreprise JCDecaux m’a offert la possibilité de placer 100 affiches dans Bruxelles. La Ville de Bruxelles met à ma disposition des bornes électroniques dans les abris-bus avec des vidéos de présentation des différents profils et les photos devraient prendre place sur les grilles du Parc royal avant la fin de l’année !

A qui vous adressez-vous ?

Cette campagne vise les décideurs politiques et économiques, en plus de la jeunesse et des médias. J’espère qu’on en parlera autant qu’on a parlé au 20h des violences du rappeur Booba à Orly, pendant que toute une série de gens s’évertuent à construire, pour changer le narratif. Nous avons obtenu une collaboration avec le cercle d’affaires B19, trois de nos profils iront y prendre la parole pour susciter la réflexion. Et puis, une caravane pédagogique les fera voyager dans les écoles secondaires, dans les hautes écoles et les universités, pour sensibiliser les jeunes et tenter de les inspirer par des profils positifs autres que ceux du rap et du football, grâce à des valeurs telles que l’effort, la découverte, la confiance en soi et l’ouverture aux autres. Il m’est arrivé à moi aussi d’entendre que j’avais réussi grâce à l’alibi post-attentat. Certains esprits malveillants ont cette tendance à dénier le professionnalisme aux minorités. Je ne dis pas que c’est facile d’y arriver quand on est issu de la diversité, je veux montrer que les talents y sont bien plus nombreux qu'on le pense. Il n’y a qu’à regarder.

Plus d'infos www.sdstory.org


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Myriam Reiss-de... - 13/09/2018 - 17:13

    Bravo, Chouna! J'habite au Canada mais j'espère vous rencontrer à Bruxelles lors du vernissage du Musée Juif rénové le 18 octobre où je sera présente! Belle et douce journée.