Antisémitisme

Des chants antisémites de supporters brugeois non condamnés

Mardi 7 mai 2019 par Belga et la rédaction

La commission des litiges d'appel de l'Union belge de football (URBSFA) a acquitté le Club de Bruges vendredi dans un dossier disciplinaire concernant des chants antisémites lors du match de play-offs de la Jupiler Pro League le 4 avril sur le terrain du RSC Anderlecht.

 

Lors de cette rencontre au sommet, des supporters brugeois avaient entonné des chants antisémites et homophobes. Le rapport du délégué du match précisait que des supporters de Bruges ont scandé : « Celui qui ne saute pas est juif » et « Tous les Juifs sont gays » dans les travées du stade du Parc Astrid.

« Nous devons veiller à ne pas nuire à notre image internationale en tant que nation de football. Ce qui constitue un comportement acceptable évolue avec le temps. Actuellement, ces chants sont blessants », avait déclaré le procureur fédéral Kris Wagner.

Ce n’est pas la première fois que des incidents de ce type sont causés par des supporters brugeois. Ainsi, en décembre 2018, le Club de Bruges avait fait la une de l'actualité lorsqu'une vidéo (datant de la victoire contre Anderlecht fin août 2018) a montré que des supporters avaient entonné des chants antisémites dont les paroles évoquaient explicitement la Shoah : « Mon père faisait partie d’un commando, ma mère était SS, et ensemble, ils ont brûlé des Juifs, car les Juifs brûlent le mieux ».

Et pourtant, la Commission des litiges de l’Union belge a acquitté le Club de Bruges. « Les chants doivent être considérés comme neutres et sans caractère offensant. On utilise des termes qui indiquent simplement l'orientation sexuelle ou un groupe de population. Le mot "juif" n'a pas de connotation dévalorisante ou discriminatoire, de même pour le mot 'homo' », détaille le verdict.

Devant cette commission, l’avocat du Club de Bruges a soutenu que les chants n'étaient pas discriminatoires ou destinés à blesser les Juifs ou les homosexuels, mais la perception est bien négative !

« 100% laxisme »

Le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) a pris connaissance de la décision avec « effarement ». L’instance fédérative des organisations a condamné la décision des instances, estimant qu’il ne s'agit plus de « tolérance zéro, mais de 100% laxisme ».

Le CCOJB déplore que « pour la première fois, une décision acte, de manière inacceptable, que des chants de supporters de football sont neutres et n'ont pas pour finalité de valoriser son camp ou de dévaloriser le camp adverse. Le surréalisme a donc été franchi ».

Le CCOJB condamne « le double discours des instances dans les dossiers de racisme, d'homophobie et d'antisémitisme : les mots ne suffisent jamais, mais encore moins quand les actes les contredisent ». Le CCOJB se réserve le droit d'entamer toute démarche afin de faire respecter les droits fondamentaux belges.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Henri Miller - 7/05/2019 - 17:10

    Si le CCOJB laisse passer cela sans aller en justice, a quoi sert-il ?

    Et demain, si quelqu'un me dit sale juif, cela serait normal car il n'y aurait pas d'intention de nuire et ce serait seulement une blague sans caractère dévalorisant et discriminatoire. Et la parole se libère ....
    Je vais avoir 83 ans et je songe vraiment à quitter la Belgique et monter en Israël.

  • Par candide - 7/05/2019 - 19:45

    Lamentable! Ce ne sont donc pas des antisémites issus de Molenbeek mais des bons "souchiens" issus de la Flandre auto-suffisante (surtout suffisante) où règne le plein emploi mais aussi un antisémitisme très "germanique".
    Heureusement ce ne sera pas le Klub Brugge qui va gagner le championnat mais Genk, en plein dans la Campine investie par la forte communauté turque...Ouf et proficiat!

  • Par Thierry - 9/05/2019 - 8:31

    Le football charrie des pratiques des plus détestables : matchs truqués, corruption (voir les affaires judiciaires récentes en Belgique), règne de l'Argent ( montants astronomiques de certains transferts, Messi qui élude l'impôt en Espagne, etc), ultra violence de certain supporters, racisme anti Noirs (certains crétins dans les tribunes poussent des cris de singe ou lancent des bananes en direction de joueurs noirs), antisémitisme, etc. Le fait que l'Union Belge de Football ne condamne pas ces propos antisémites, alors que l'on connaît une recrudescence de l'antisémitisme partout en Europe, est en réalité un message adressé à ces imbéciles : "Vous pouvez continuer vos pratiques nauséabondes en toute impunité." La honte...

  • Par ezekiel - 9/05/2019 - 11:49

    Henri,

    Je pense que le CCOJB ne sert à rien et surtout qu'il ne représente personne puisque la communauté n'est pas appelée à choisir ses représentants qui se choisissent eux-mêmes.

    Tant que notre communauté n'aura pas un vrai leader comme nous en avons connu par le passé, je pense à David Susskind, Arié Renous nous ne serons pas considérés.

    E.M.

  • Par Pierre Jean - 10/05/2019 - 16:23

    Ezekiel,Il est dommage que vous ayez oublié Monsieur Klener, sage parmi les sages de notre communauté outre le fait qu'il est intellectuellement brillant.Pierre

  • Par ezekiel - 13/05/2019 - 14:00

    Pierre

    Je ne sais pas qui est Monsieur Klener et quel a été son apport dans la communauté, raison pour laquelle je ne l'ai pas cité. Je n'ai en tout cas jamais entendu ce nom là.

    Bien à Vous,

    E.M.