Elections communales 2018

Le candidat du cdH Mugabe Nizeyimana prend congé de l'asbl Jambo

Lundi 17 septembre 2018 par BELGA

Le candidat du cdH en vue du scrutin communal à Schaerbeek, Mugabe Nizeyimana, a annoncé vendredi qu'il prenait congé de l'asbl Jambo, qualifiée par l'ambassade du Rwanda en Belgique et plusieurs associations de rescapés d'« ouvertement négationniste » du génocide de 1994, pour se consacrer pleinement à la campagne électorale.

 
Sur le même sujet

    M. Nizeyimana a tenu « à rappeler » qu'il reconnaît « sans ambiguïté la réalité du génocide ». Il a regretté que certaines personnes aient pu le comprendre autrement.

    La tête de liste cdH-CD&V pour les élections communales à Schaerbeek, Denis Grimberghs, et le président de la section schaerbeekoise du CD&V, Maarten Gerard, ont réaffirmé leur soutien à Mugabe Nizeyimana, 43e sur leur liste, précisant l'avoir rencontré à deux reprises au cours des derniers jours, en présence d'un expert de la question rwandaise.

    « Dans sa mise au point, il confirme qu'il est en faveur d'un devoir de mémoire, mais aussi de recherche historique, de critique historique, qui permette d'avancer dans l'absolue nécessité de réconciliation », ont-ils souligné.

    Selon les deux chefs de file de la liste cdH-CD&V, « pour permettre à Mugabe Nizeyimana de se concentrer sur la campagne communale, et les projets qu'il souhaite défendre pour Schaerbeek, celui-ci se mettra en congé de l'association Jambo jusqu'au scrutin au moins ».

    Denis Grimberghs et Maarten Gerard ont enfin souligné que la liste cdH était composée de candidats du cdH, du CD&V et d'indépendants qui signent, tous, un engagement « à respecter les principes démocratiques d'un Etat de droit, ainsi que les droits et libertés inscrits dans la Constitution, dans la Convention de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales du 4 novembre 1950 et dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques du 19 décembre 1966 ; et à reconnaître l'ensemble des génocides dont l'existence a été établie par les institutions nationales, européennes et internationales ».

    Il y a quelques jours, le journal Le Soir avait évoqué un certain émoi au sein de la communauté rwandaise de Belgique après la publication des listes électorales à Schaerbeek


     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/