Au CCLJ

Des ateliers philo et BD pour stimuler la pensée critique

Vendredi 16 novembre 2018 par Géraldine Kamps

A partir du 2 décembre et lors de trois dimanches consécutifs, Tania Stelman-Lowy, coach parentale et Audrey Elbaum, dessinatrice et animatrice d’ateliers de bandes dessinées convient vos enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans à un tout nouveau cycle d’ateliers philo organisé au CCLJ. De quoi développer et stimuler leur esprit critique.

Sur le même sujet

    Sommes-nous tous égaux ? Doit-on toujours respecter l’autre ? Doit-on toujours être d’accord avec l’autre ? Les trois thèmes autour du vivre-ensemble abordés pendant le cycle d’ateliers philo qui démarrera bientôt au CCLJ devraient donner lieu à des discussions et réflexions riches en enseignement. C’est bien l’objectif de Tania Stelman qui depuis un an propose la philo aux jeunes, dans les écoles, mais aussi à l’occasion de goûters philo ou même d’anniversaires. La philo pour les enfants, lancée par le philosophe et pédagogue américain Matthew Lipman dans les années 70, est revenue en force depuis quelques années, remise au goût du jour par le philosophe, sociologue et écrivain français à succès Frédéric Lenoir, et sa Fondation « SEVE » (« savoir être et vivre ensemble »), qui ambitionne de « mieux préparer les enfants et les jeunes à devenir des humains et des citoyens confiants, actifs, responsables et respectueux du vivant ».

    « Ce qui manque aux enfants, c’est la pensée critique et autonome », soutient la conseillère en éducation et coach parentale Tania Stelman, qui se retrouve dans cette même mouvance. « Leur montrer qu’il y a plus de choses, de rêves et de questionnements qui nous unissent que de choses qui nous divisent, leur apprendre à ne pas avaler tout ce qu’on leur raconte, et surtout à réfléchir par soi-même participe de la lutte contre les intégrismes », affirme-t-elle.

    Par sa façon d’encourager le questionnement -ne dit-on pas qu’un Juif à qui l’on pose une question vous répondra par une autre question-, le judaïsme va dans le même sens que ces ateliers philo, dont l’objectif est de mettre en place et de stimuler les habiletés de penser. « Définir, argumenter, contre-argumenter, donner des exemples, des contre-exemples… on va aussi essayer de pointer les présupposés pour ensuite les déconstruire », poursuit Tania Stelman.

    Si la thématique des ateliers philo peut être introduite par une lecture, une création, une image ou une chanson, les thèmes des trois ateliers proposés ici ont été définis à l’avance et devraient susciter la discussion. Le cheminement des participants dans leur réflexion donnera ensuite lieu à la création d’une BD, pour résumer, dessiner et raconter, laissant une trace du débat philosophique qui en sera ressorti.

    « Si le jeune continue de se poser des questions en sortant de notre atelier, c’est que l’atelier est réussi », sourit Tania Stelman, convaincue de la nécessité de ce genre d’animations auprès du jeune public dès l’âge de 4 ans. « Le temps passé devant beaucoup de jeunes derrière leurs tablettes leur a fait perdre toute notion d’échange », déplore-t-elle. « Le système scolaire actuel ne suscite plus non plus le débat. Or, le vivre ensemble n’est possible que si l’on parvient à s’écouter et à accepter que l’autre puisse avoir une opinion différente. En être déjà conscient peut aider à faire avancer les choses ». Vos enfants se posent d’innombrables questions ou ne s’en posent justement pas assez ? Ils devraient recevoir ici tous les outils pour en discuter. Rendez-vous le 2 décembre !

    Les dimanches 2, 9 et 16 décembre 2018
    Pour les 9 à 12 ans de 10h30 à 12h30 - Pour les 13 à 16 ans de 14h30 à 16h30.
    P.A.F. : 60 € pour les trois ateliers (une collation sera offerte).
    Inscriptions : [email protected] ou 0497/43.58.58

     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/