Antisémitisme

L'antisémitisme de Ken Livingstone met le Labour dans la tourmente

Vendredi 7 avril 2017 par AFP

A quelques semaines d'élections locales, le Labour, principal parti britannique d'opposition, était jeudi une nouvelle fois tiraillé par les divisions après avoir refusé d'exclure l'ancien maire de Londres Ken Livingstone, sanctionné pour avoir tenu des propos jugés antisémites.

 

Le chef adjoint du parti Tom Watson a qualifié d'"incompréhensible" la décision du comité national exécutif (NEC) du parti de ne pas exclure M. Livingstone mais de le suspendre jusqu'en avril 2018. C'est "honteux pour nous", a-t-il ajouté.

Plus de 100 des 229 députés travaillistes ont signé une déclaration affirmant que cette décision était une trahison vis-à-vis des valeurs du parti et qu'elle n'avait pas été prise "en leur nom". L'actuel maire travailliste de Londres, Sadiq Khan, a également appelé à l'expulsion du parti de son prédécesseur. Quant à la Première ministre conservatrice Theresa May, elle a jugé que le parti d'opposition touchait le fond.

Ces nouvelles dissensions interviennent à moins d'un mois d'élections locales et alors que le Labour est au plus bas dans les sondages.

Ken Livingstone avait été suspendu du Labour en avril 2016 après avoir affirmé, lors d'une émission de radio, qu'Adolf Hitler voulait au départ envoyer les Juifs en Israël et "soutenait le sionisme avant de devenir fou et de tuer six millions de Juifs".

Mardi, la NEC l'a formellement suspendu pour deux ans à partir d'avril 2016, ce qui signifie qu'il ne peut pas se présenter sous les couleurs du parti aux élections législatives ou locales. Il ne comptait d'ailleurs pas le faire. Mais son refus de s'excuser a exacerbé la crise interne.

"Est-ce que quelqu'un doit être sanctionné pour évoquer une réalité historique ? ", a-t-il demandé. "On ne peut pas s'excuser de dire la vérité", a-t-il ajouté.

Pour le Grand rabbin de Grande-Bretagne, Ephraim Mirvis, le Parti travailliste a manqué l'occasion "de montrer qu'il ne tolérerait pas que la communauté juive soit volontairement maltraitée".

Ken Livingstone est un allié de longue date du chef contesté du Labour, Jeremy Corbyn. Celui-ci a annoncé mercredi que la NEC allait ouvrir une nouvelle enquête sur le comportement de Ken Livingstone depuis l'annonce de sa suspension officielle.

"Ce qu'il a dit était inacceptable et offensant pour la communauté", a affirmé Jeremy Corbyn, l'appelant à s'excuser et à "reconnaître que nous devons nous opposer à l'antisémitisme comme nous le faisons pour toute forme de racisme".

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Yoram - 8/04/2017 - 8:47

    Il est aussi possible de lire ceci :

    "Why so many are twisting Ken Livingstone’s words about Hitler and Zionism"

    sur http://mondoweiss.net/2017/04/twisting-livingstones-zionism/

  • Par Paul Smietana - 11/04/2017 - 16:43

    Isaac Babel n'aurait pas pu mieux dire à propos d'une certaine gauche:
    L’antisémitisme est le socialisme des imbéciles
    Hag saméah.
    Paul Smietana

  • Par Yoram - 11/04/2017 - 17:46

    Le commentaire de Paul Smietana illustre assez bien l'espèce de confort intellectuel (?) auquel nous invite, ou plutôt nous presse, l'article et son titre. C'est la fête, on a notre antisémite du jour et s'il n'est que supposé, ça ne fait rien : on en avait besoin. La sortie d’Égypte n'est pas pour aujourd'hui : l'esclavage mental consenti a de beaux jours devant lui.

  • Par BOAZ - 13/04/2017 - 11:35

    "Yoram", alias Michel Ghys, ça suffit.

    La liste de vos contributions à des sites et des causes négationnistes et/ou complotistes devrait vous inciter à plus de modestie.

    En voici quelques exemples:

    http://sarkozyisraeletlesjuifs.blogspot.fr/2010/05/un-citoyen-belge-michel-ghys-ecrit-une.html

    http://www.voltairenet.org/auteur123832.html?lang=fr

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Petition-pour-l-abrogation-de-la-loi-gayssot-et-la-liberation-de-vincent-reynouard-4515.html

    http://www.aredam.net/sylvie-kachaner-ecriture-genocide.html

    http://www.israelshamir.net/French/Poumier3.htm

  • Par Yoram - 13/04/2017 - 14:17

    BOAZ, je ne vois pas plus que vous ce que vous reprochez à ce Ghys auquel vous assimilez Yoram. Des traductions d'articles de Gideon Lévy publiés dans Haaretz ? La traduction d'un article de Steven Friedman et Virginia Tilley osant répondre à votre dieu vivant : Uri Avnery ? D'avoir soutenu l'idée qu'un dingue devrait avoir le droit de dire toutes les conneries qu'il veut sans qu'on doive s'en effaroucher et le mettre en prison ?

    Faudrait-il d'ailleurs s'effaroucher devant l'article sous lequel vous et moi réagissons ? Ou peut-on s'en abstenir et cela, même sans considérer comme son auteur que, jugée utile à nos manipulations, la calomnie devient acceptable ?

    Parmi les liens que vous donnez (et sur lesquels vous avez l'air d'avoir dormi un bout de temps puisque le premier est un lien mort), je ne vois aucune "contribution à des sites et des causes négationnistes et/ou complotistes". Je vous dirais volontiers comme ce bon Bartholo (acte III, scène 2 d'un classique) : "Mon cher ami, je vois bien maintenant que vous venez de la part de Basile !"

    Par contre, et pour le dire comme vous, j'apporte ma (modeste !) "contribution" à un site sioniste. Est-ce, de ma part, m'abaisser ?