Au CCLJ

Pourim Shpil, le théâtre yiddish bien vivant !

Mardi 21 mars 2017 par Géraldine Kamps

Leo Braunstein est le président du Centre Medem - Arbeiter Ring à Paris, à l’initiative duquel la tradition du Pourim Shpil s’est vue reconnaitre au Patrimoine culturel immatériel de France. Une première étape en vue d’une reconnaissance internationale, comme il viendra nous l’expliquer ce 25 mars 2017 au CCLJ avec une délégation française.

Carnaval de Pourim à Tel-Aviv

Sur le même sujet

    Comment est né le projet de faire reconnaitre la tradition du Pourim Shpil ?

    En 1995, nous avons d’abord eu le projet de faire reconnaitre le yiddish au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, après un colloque sur le yiddish. Mais nous nous sommes vite aperçus que toutes les langues avaient du génie et pourraient avoir la même revendication. Nous avons alors essayé de voir comment nous pouvions faire reconnaitre la culture yiddish d’une autre manière et nous sommes tombés sur le Pourim Shpil. Cette forme de théâtre moyenâgeuse, dont le prétexte est la fête d’Esther, est une fête joyeuse, carnavalesque, avec de la musique, du chant, qui a donné naissance au théâtre yiddish et à la comédie musicale.

    Le Pourim Shpil a été reconnu en 2015 Patrimoine culturel immatériel de France, était-ce une étape nécessaire ?

    Tout à fait. Le projet pour être reconnu à l’UNESCO doit être présenté par un Etat. Nous devons aussi démontrer que cette culture est vivante, en quoi le Pourim Shpil s’inscrit dans un projet culturel global, et montrer quels sont nos objectifs : la recension, la sauvegarde des éléments patrimoniaux, ce qui constitue un travail assez conséquent. On a aussi fait la représentation d’un Pourim Shpil, ainsi que plusieurs traductions. Nathan Weinstock a notamment traduit le premier Pourim Shpil qui nous est parvenu en entier, daté de 1697 ! Avant cela, nous avions organisé une grande manifestation à l’Hôtel de ville de Paris, qui a réuni 600 personnes, et dont le  succès a sans conteste permis que les autorités françaises prennent ce projet au sérieux.

    Pour quelle raison venez-vous présenter le projet en Belgique ? Où en est la procédure de reconnaissance ?

    Le Collectif Pourim Shpil compte à présent 9 organisations françaises qui illustrent la diversité du monde juif en France : le Centre Medem - Arbeter Ring, le Cercle Bernard Lazare, la Maison de la Culture yiddish, la Farband (Union des sociétés juives de France), l’ACCE (Amis de la Commission centrale de l’Enfance), Al Syete (Maison judéo-espagnole à Paris), Aki Estamos (Amis de la Lettre sépharade), l’UJRE (Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide) et Jew Salsa. Pour continuer à montrer la vivacité du théâtre yiddish, nous avons deux projets en cours : une exposition « Du Shtetl à Broadway », qui illustrera l’évolution de cette forme de théâtre, et un musée virtuel qui regroupera tout ce qui concerne le livre d’Esther, la fête de Pourim, avec des retranscriptions du livre, audio, de la musique, du théâtre et du cinéma, puisque certains Pourim Shpil ont été adaptés au cinéma. Le fait d’impliquer d’autres pays européens nous permettra de montrer toute la dimension de cette tradition culturelle. Nous sommes sur la liste d’attente de l’UNESCO, il ne manque plus qu’un coup d’accélérateur que peut donner une présentation européenne commune. Nous venons en Belgique avec une quarantaine de personnes pour motiver les institutions juives belges à reprendre ce projet à leur compte. La fête de Pourim est aujourd’hui une institution dans de nombreux pays, avec l’organisation de bal, de repas, de fêtes, de Tel-Aviv jusque Londres ! La reconnaissance du Pourim Shpil comme Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO serait certes une reconnaissance symbolique, mais pourquoi ne pas viser à terme la création d’un Théâtre national juif, à l’image de ce qui existe à Varsovie, avec une quarantaine de comédiens, chanteurs, danseurs, qui jouent trois fois par semaine, et dont le metteur en scène est d’ailleurs juif… et belge !

    Infos et réservations : 02/543.01.01 ou info@cclj.be - www.pourimshpilunesco.eu


     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/