Vivre-ensemble

Le Collège Saint-François d'Herstal lance "Pâques pour tous"

Samedi 1 avril 2017 par Géraldine Kamps

On connait les projets d’un nombre croissant d’écoles bruxelloises dans le domaine du vivre-ensemble, trop souvent malmené. C’est à Herstal (Liège) cette fois qu’une école a décidé de sensibiliser ses élèves à la tradition juive, en menant un projet pilote dénommé « Pâques pour tous ».

 

Le Collège Saint-François d’Herstal compte quelques centaines d’élèves et une multitude de nationalités. Avec un directeur toujours prêt à se remettre en question et à innover « pour motiver les jeunes générations à s’engager dans la société, en gardant l’esprit ouvert », clame-t-il. Le projet pilote qu’a décidé de mener son école est en effet peu commun : l’idée est d’organiser, avant les vacances de Pâques, « une semaine de matza », avec l’objectif de sensibiliser les élèves à l’histoire et à la tradition juive dont ils ignorent tout bien souvent.

« Nous avons été un peu surpris lorsqu’il nous a parlé de son projet », confie un enseignant qui souhaite rester discret, « et puis finalement, nous nous sommes dit : « pourquoi pas ? » On parle souvent d’Israël dans l’actualité, on fait l’écho régulièrement d’actes antisémites, certains élèves utilisent le mot « juif » comme une insulte sans même savoir de quoi ils parlent… Le corps professoral s’est montré enthousiaste pour le mettre en place dès cette année ! »

Une fois n’est pas coutume, les boites de matzot sont arrivées ce lundi 27 mars dans le réfectoire de l’école qui avait été, pour l’occasion, entièrement nettoyé et vidé de ses miettes par les élèves qui n’en reviennent toujours pas, mais visiblement apprécient : « Je trouvais que ça ne ressemblait à rien au départ », admet Yassine. « Un copain m’a proposé d’ajouter du Nutella, et c’est vrai que ça change tout ! ». « Est-ce que c’est en mangeant de la matza qu’on comprendra mieux ce que signifie être juif, je ne sais pas », relève Gaspard. « Cela nous a en tout cas rendus curieux d’en savoir plus… » Au Collège Saint-François, profs et élèves ont joué le jeu, invitant même les parents à se joindre au festin. « Il y a parfois des tensions entre les jeunes, ce genre d’initiative peut les aider à mieux se connaitre et mieux se comprendre », nous disait l’un d’eux. « Personnellement, je n’en avais jamais goûté, je me demande si on ne va pas s’y mettre nous aussi, c’est plutôt sympa ! »

Etudiant en Sciences po et en Master en relations internationales à l’ULB, particulièrement sensible à la mémoire et à la transmission, Eitan Bergman est lui-même originaire d’Herstal. Il y a quelques jours, il faisait inaugurer à Liège une série de pavés de la mémoire en hommage à la famille Nemeth, en présence de la présidente du Sénat Christine Defraigne. « Je trouve l’idée excellente », nous confiait-il. « Le projet « Une semaine de matza » peut permettre de bâtir des ponts entre les communautés et d’adoucir la vie en société. La commune d’Herstal connait une forte population issue de l’immigration, mais elle comptait avant la guerre une grande communauté juive. C’est important de revenir sur l’histoire et l’évolution d’une ville, et de pouvoir faire le parallèle entre les différentes populations qui y vivent. Liège a toujours été connue pour sa chaleur et son ouverture, je suis fier que ce genre d’initiative démarre ici. En espérant qu’elle se développe à plus grande échelle ».

Et le Collège Saint-François ne compte pas se limiter à initier ses élèves à la Pâque juive, puisqu’il prévoit déjà une journée « Jeûne pour tous », à l’occasion du Ramadan. Certains professeurs paraissent plus réticents, mais il reste quelques mois au directeur pour se montrer convaincant. Question d’équilibre, question de mieux vivre ensemble.

-------------------   Cet article est bien sûr un poisson d'avril !  --------------------

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par gefilte fish - 2/04/2017 - 9:04

    Le poisson d'avril de l'année dernière avait plus de goût ;-)

  • Par Jacky - 2/04/2017 - 13:04

    Cherchez l'erreur sur la photo: aucun des 2 paquets de matsoth ne peut être utilisé à Pâque...

  • Par geraldine - 2/04/2017 - 14:47

    Bien vu. La version casher le Pessah sera sans doute pour une prochaine fois!
    La Rédaction