Cinéma

"Ask Dr Ruth" de Ryan White

Mercredi 7 août 2019 par Florence Lopes Cardozo

Ask Dr Ruth retrace la vie de Ruth Westheimer qui, après avoir perdu toute sa famille durant la Shoah, est devenue la sexothérapeute la plus célèbre des Etats-Unis. A 90 ans, la Pop star n’a rien perdu de son dynamisme ni de son sourire. Ils éclaireront nos écrans bruxellois dès ce 7 août.

 

De Karola Ruth Siegel…

Il suffit de taper son nom sur Internet pour tomber sur sa longue biographie, sur sa solide bibliographie ou encore sur d’innombrables séquences vidéo. Ruth Westheimer est un phénomène de joie de vivre. Pourtant, sa vie n’a pas été épargnée par les épreuves. Née en 1928 dans une famille juive près de Francfort, Karola est fille unique et sera séparée à tout jamais de ses parents et de sa grand-mère à l’âge de dix ans et demi.

Envoyée en Suisse en 1939, elle prend le parti de chanter plutôt que de pleurer. Aussi, alors qu’on préparait les filles à être de bonnes épouses et mères de famille, Ruth s’empare des cours de ses camarades masculins qu’elle potasse avec assiduité. Elle tient à cette époque un journal et connaît son premier flirt.

Elle prend ensuite la direction d’Israël où elle devient, à 17 ans, du haut de son légendaire mètre quarante, tireuse d’élite. Gravement blessée en 1948, ses pieds se retrouvent en bouillie (ce qui ne l’empêchera pas ensuite de skier ou de faire encore aujourd’hui de la marche nordique). Elle s’envole, avec son premier mari, pour Paris où elle s’inscrit à la faculté de psychologie à la Sorbonne. Le couple se quitte. Elle prend ensuite la route des Etats-Unis où elle rencontre son second mari. De leur union naîtra Miriam, une joie. Le couple se sépare, néanmoins.

Ruth est, un temps, mère célibataire, noceuse, studieuse et bosseuse, petits jobs compris. Elle rencontre son troisième mari (le bon, dit-elle), Manfred Westheimer, qui adopte sa fille et sera le père de leur fils Joël. Mue par les études depuis toujours, Ruth poursuit ses formations et rencontre, au planning familial où elle travaille, une sexologue qui la révélera dans cette voie. Elle s’engage dans un doctorat à Columbia.

… à Dr Ruth

Ruth donne des cours d’éducation sexuelle dans les collèges, les universités, parle ouvertement de sexe, d’orgasme, de plaisir féminin, masculin, de positions optimales, d’homosexualité, de masturbation, de sexe oral, anal. Elle use de sa bonne humeur pour parler de contraception, de préservatifs et de respect -et de courage- pour parler de maladies sexuellement transmissibles, SIDA compris. Autant dire que son franc-parler et sa jovialité en la matière ne couraient pas les rues. « Size doesn’t matter », aime-t-elle à rappeler, le sourire affirmé.

La fée célébrité vient la toucher dans sa 52e année : sa chronique radiophonique de 15 minutes devient une émission de 2 heures. On la reçoit à la télé - elle a fait tous les TV shows américains, apostrophe les animateurs, répond aux questions des téléspectateurs, nargue les présentateurs. Ses réparties et son humour sont ravageurs.

Sa taille XXS, sa voix haute et son accent allemand teinté d’une pointe d’hébreu font une percée dans l’Amérique conservatrice et puritaine. On tente de l’intimider. C’est mal connaître l’intéressée. Elle écrit 40 livres, s’affiche aux côtés des présidents des Etats-Unis et de stars diverses, à moins que ce ne soient ces dernières qui s’entichent de cette femme extraordinaire qui ne se considère pas féministe, mais qui est pour l’égalité des sexes. Cette grand-mère épanouie continue, à 90 ans, de parler de sexe avec des yeux qui pétillent.  

Guidée par le réalisateur Ryan White, Ruth retourne sur les traces de son passé, en Suisse, en Israël ; retrouve des chers ici et là, commente les épisodes de sa vie bien remplie. Des passages de dessin animé illustrent ses jeunes années et les yeux de son personnage brillent de la même intensité que dans la réalité. Cent minutes durant, on se plaît à suivre l’ingénieuse Ruth-Karola qui n’hésite pas à décoincer l’Amérique, mais qui demande, lorsqu’elle marche à côté de quelqu’un, qu’on lui tienne la main.

ASK DR. RUTH
Documentaire de Ryan White
V.O. st FR/NL
100 minutes
Sélectionné au Festival du film de Sundance 2019
Sortie le 7 août 2019 au cinéma Palace et UGC Toison d'Or, à Bruxelles.

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/