Mobilisation

L'Opération Père Noël fête ses 20 ans

Mardi 5 décembre 2017 par Les jeunes de la MJLJ
Publié dans Regards n°873 (1013)

Sous l’impulsion de la Maison des jeunes (MJLJ) du CCLJ, des volontaires de tous horizons iront célébrer Noël le 25 décembre prochain à l’Hôpital des enfants Reine Fabiola, ainsi qu’à la maison de retraite Les Azalées. L’occasion de redonner le sourire à ceux qui ne peuvent passer les fêtes de fin d’année entourés de leurs proches.

 
Sur le même sujet

    Dimanche 24 décembre, 17h. Nombreux sont ceux qui s’affairent encore aux fourneaux ou dans la salle à manger. Dans quelques heures, il sera temps de célébrer Noël. Un moment que beaucoup attendent depuis longtemps.
     

    Pour la Maison de la jeunesse laïque juive (MJLJ), l’heure est aux derniers préparatifs. Il ne reste que quelques heures avant le jour J. Alors, où en est-on ? Les cadeaux, emballés. Les cartes de vœux, dans les enveloppes. Les cougnous, en train de dorer dans le four. La fée astique une dernière fois ses ailes. Il faut qu’elles soient scintillantes ! Quant au Père Noël, il est fin prêt dans son beau costume rouge. Demain est un grand jour pour nous, c’est la 20e édition de l’Opération Père Noël.

    Cette année, ce qui fait la différence, c’est notre équipe. Elle est surmotivée (comme d’habitude), mais surtout, elle ne compte pas moins de 15 petits lutins. Des gens de tous les horizons qui se sont joints à nous, car honnêtement, qui ne servirait pas une cause aussi noble que l’Opération Père Noël ? Depuis plusieurs semaines, tous se mobilisent inlassablement, enchaînant réunions, coups de téléphone et autres initiatives. Et c’est ce qu’on aime à la MJLJ : avoir des projets qui nous tiennent à cœur et être assez passionnés pour les partager avec nos amis, qui deviennent à leur tour autant déterminés que nous pour les mener à bien.

    Jeunes et moins jeunes

    Ce 25 décembre 2017 donc, nous nous rendrons une fois de plus à l’Hôpital des enfants Reine Fabiola. Notre mission sera de faire de cette journée un moment magique pour tous les enfants qui y sont hospitalisés. Nous arriverons les bras chargés de cadeaux et les visages rayonnants. Chaque année, c’est un réel bonheur pour nous de voir tous ces enfants si heureux de notre venue ! Comme quoi, il suffit parfois de pas grand-chose pour redonner le sourire à quelqu’un.

    Comme l’an dernier, nous nous rendrons également à la Résidence « Les Azalées ». Les résidents n’auront certes pas la visite du Père Noël, mais ils recevront néanmoins tous un beau cadeau. Notre équipe a rassemblé toute son énergie pour créer de jolies cartes de vœux et pour récolter des livres. Car au fond, Noël est une fête qui procure un grand plaisir à tous, alors pourquoi gâter seulement les plus jeunes ?

    A quelques semaines du jour J, nous sommes d’ores et déjà très fiers de l’ampleur qu’a prise le projet. La préparation bat son plein et nous sommes ravis d’avoir accueilli autant de nouveaux lutins parmi nous. L’enthousiasme que l’Opération Père Noël suscite nous touche beaucoup. Depuis 20 ans maintenant, nous nous impliquons dans ce projet magnifique, et quelle joie de savoir qu’il a encore de nombreuses glorieuses années devant lui !

    Aujourd’hui, nous tenons déjà à vous remercier pour votre soutien. Nous remercions aussi tous les jeunes pour leur investissement. Et parce qu’il n’est jamais trop tôt pour le dire, Joyeux Noëloucca !

    Déjà vingt ans…

    Il y a vingt ans, avec quelques amis étudiants, on s'était retrouvé à ne rien faire si ce n'est glander les uns chez les autres le jour de Noël. Des amis médecins, de garde ce jour-là, nous avaient raconté qu'à l'hôpital des enfants, il ne se passait rien non plus. On s'est alors promis que l'année d'après, on se mobiliserait et on irait distribuer des jouets, projeter un film ou faire simplement une animation. On a commencé par aller dans un home pour enfants du juge, mal préparés, mais plein d'enthousiasme. On a peut-être changé le quotidien de ces enfants, juste l'espace de quelques heures.

    L'année suivante démarra la collaboration avec l'HUDE et c'est grâce aux bons conseils de Dina, infirmière au cœur d'or que la tradition s'est installée. Depuis lors, chaque année vous avez répondu présents ! Combien de cadeaux distribués, de sourires, d'échanges, de cougnous, de grands et petits moments d'émotion. Merci aux clowns, aux fées, au(x) Pere Noël et à tous ceux qui continuent à se mobiliser. Vous êtes extraordinaires !

    Benjamin Beeckmans, membre du conseil d’administration de la MJLJ

     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/
    • Par Myriam cohen - 15/12/2017 - 11:27

      Comme quoi il y a aussi de belles initiatives au Cclj. Peu nombreuses mais elles existent.

    • Par Christian - 22/12/2017 - 12:38

      Myriam
      Votre réflexion m indigne au plus haut point.
      La communauté juive Bruxelloise n existe que par le cclj puisque toutes les autres organisations sont en état de mort cérébrale ou ont déjà la scène communautaire. Je fais allusion au cercle ben gourion qui nous a quitté suite au départ de madame Culer, à la radio suite au licenciement de maître Laurent etc.
      La seule institution faisant preuve d I itinatives est le cclj. Elles sont toutes excellentes et vous devriez vous en réjouir plutôt que de vomir des propos inexacts.
      Imaginez vous un instant ce que serait la vie pour un juif sans le cclj.
      Moi je n ose même pas l imaginer tant nous serions malheureux et sans doute obligés tôt ou tard de fuir notre pays pour cause d antisémitisme grandissant contre lequel seul le cclj se bat pendant que d autres aux objectifs plus douteux en tirent la gloriole.

    • Par claude - 25/12/2017 - 10:12

      Je souhaite au CCLJ, à son Président Monsieur Goldstein et à l'ensemble des membres de sa dynamique équipe mes meilleurs voeux à l'occasion de l'année nouvelle.
      Que cette année permette encore au CCLJ de s'épanouir et de nous offrir plein d'activités intéressante.
      Puissiez vous aussi poursuivre votre effort inlassable pour faire aboutir la paix au proche orient en favorisant une entente cordiale entre les protagonistes du conflit dont l'unique solution pour arriver à la paix est le retrait israélien des territoires occupés depuis la déclaration d'indépendance de 1948. Alors seulement une existence pacifique pourra voir le jour.

    • Par David L - 8/01/2018 - 21:53

      Cher Myriam,

      Pourquoi lire Regard si vous détestez tant le cclj?
      Peut être parceque c'est le seul journal juif de Belgique qui vaut la peine d'être lu...

    • Par Myriam - 9/01/2018 - 17:13

      Pour David

      Si je lis Regards c'est en effet parce que le Contact J et le Fax de Jérusalem ont malheureusement cessé de paraître.

      Regards est donc le seul journal juif francophone de Belgique. Il est de haute qualité, c'est indéniable.

      Je le lis chaque mois. Cela ne m'empêche pas d'être parfois "dégouté" quand je lis certains articles positions éditoriales concernant Israël. J'en arrive à me demander si le CCLJ - au travers de Regards - est pro ou anti-israélien.

      Voilà ma réponse à votre question.

      Myriam