Attentats en Israël

La vengeance est-elle une politique ?

Dimanche 21 août 2011 par Ouri Wesoly

Le roi Louis XIV avait fait graver sur ses canons « l’ultime argument des rois ». Pour l’actuel gouvernement israélien,  la force n’est pas seulement un dernier recours, c’est le seul…

Des attaques conçues pour faire un maximum de victimes.

Tout a (re)commencé ce jeudi  18 aout  lorsque trois attentats terroristes ont causé la mort de 8 Israéliens dans le désert du Néguev.  Des attaques sanglantes, conçues pour  faire un maximum de victimes.

Israël a aussitôt bombardé la bande de Gaza, visant divers sites des  « Comités de Résistance  populaire », l’organisation islamiste considérée comme responsable de cette vague de violence et tuant plusieurs de ses leaders.

Les Palestiniens ont riposté en lançant des roquettes sur le territoire israélien (une centaine jusqu’à présent), faisant un mort. Nouveaux bombardements israéliens, arrestations de membres du Hamas en Cisjordanie, menace d’attaques ciblées sur ses chefs.   

Justes  représailles.  Oeil pour œil, dent pour dent. Que l’ennemi aussi pleure. Et pourquoi pas, après tout ? Mais ensuite ? La vengeance n’est pas une stratégie. Encore moins  une politique. Comment les dirigeants israéliens entendent-ils gérer cette crise ?  

On aimerait croire qu’en tant que gens intelligents et sages, ils  savent ce qu’ils font. Qu’avec  l’anarchie croissante dans le Sinaï égyptien voisin, ils avaient prévu un tel drame. Et que lorsqu’il s’est produit, ils ont pris avec sang-froid  les mesures qui s’imposaient.

Et puis, l’ombre d’un doute en entendant les martiales déclarations de l’actuel Premier Ministre Netanyahou : « J’ai établi un principe : lorsque des citoyens israéliens sont attaqués, nous répondons immédiatement et avec force ».

Dit autrement, les dirigeants israéliens n’ont pas dominé  ces évènements, ils les ont subis. Et qu’en est-il des autres dangers qui s’accumulent et se précisent tout autour  d’Israël ?  Dans un mois, jour pour jour, les dirigeants palestiniens réclameront un Etat à l’ONU 

Quelle est la stratégie de la coalition actuelle si cette demande est acceptée ? Et si elle est refusée ?  Autres soucis : les relations avec la Jordanie se dégradent presque aussi vite que celles avec l’Egypte.

En fait, si ces deux pays n’étaient pas inféodés économiquement et politiquement aux Etats-Unis, la rupture serait déjà consommée. Que fait ce gouvernement pour éviter l’un ou l’autre de ces scénarii ?

En Syrie, les troubles ne seront pas éternels.  Quel que soit le pouvoir qui émergera ensuite, ce ne sera pas un ami de l’Etat juif.  Malgré les efforts du Mossad pour le ralentir, le programme nucléaire iranien finira bien par aboutir. Quelqu’un à Jérusalem réfléchit-il à ces cas de figure ? 

« Tsahal est prêt à affronter ces nouvelles menaces »

A ce genre de questions, la réponse est toujours la même : l’armée est prête à affronter ces nouvelles menaces. Traduction : comme ses prédécesseurs depuis une décennie au moins,  ce gouvernement ne connait qu’une  seule riposte à tous les problèmes : la force

Il n’a que faire de la manœuvre ou de la diplomatie.  Sa solution, c’est échanger  du sang (le sien et celui des autres) contre du temps. Comme lors  de la 2ème guerre du Liban. Et lors de « Plomb durci » à Gaza.

Et sans doute encore cette fois-ci. Sauf dérapage toujours possible, M. Netanyahou pourra se glorifier sous peu d’avoir éradiqué une nouvelle pointe de l’iceberg terroriste.  Et tout le monde  fera mine d’ignorer qu’une autre est déjà apparue.

En attendant, le calme règnera. Et que fera ce gouvernement du temps ainsi obtenu ?  Il  reprendra la seule activité qui semble le mobiliser vraiment : coloniser la Cisjordanie.  Et tant pis si cela déplait au reste du monde : Tsahal est prêt à affronter ces nouvelles menaces ….

 

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Daniel Fried - 23/08/2011 - 18:12

    Heureusement qu'il existe des plumes alertes pour envisager tous les cas de figure auxquels ne songent pas les responsables israéliens!
    C'est à n'en pas douter en s'inspirant d' intellectuels tels qu'Ouri Wesoly qu'Israël ainsi que le peuple juif se sortiront sans égratignure aucune.
    Il suffirait probablement de répondre aux roquettes par de tendres baisers diplomatiques pour opérer la mutation tant convoitée vers la rédemption pacifique des uns et des autres.

  • Par owesoly - 23/08/2011 - 18:58

    <p>
    Je vous comprends, Daniel: vous pr&eacute;ferez l&#39;astucieuse politique du gouvenrement actuel : taper sur les Arabes jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;ils nous aiment. Continuez donc &agrave; taper. Mais plus fort si possible: en face, ils n&#39;ont pas encore saisi votre message de paix.</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    .&nbsp;&nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    Je vous comprends, Daniel: vous pr&eacute;ferez l&#39;astucieuse politique du gouvenrement actuel : taper sur les Arabes jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;ils nous aiment. Continuez donc &agrave; taper. Mais plus fort si possible: en face, ils n&#39;ont pas encore saisi votre message de paix.</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    .&nbsp;&nbsp;</p>

  • Par Daniel Donner - 24/08/2011 - 10:53

    Israel subit les evenements dites-vous.

    1. Je reclame contre toute tentative israelienne de prevoir les attentats, par exemple, je m'oppose a l'erection d'un mur de securite, ou je m'oppose au blocus de Gaza. Je presente meme mes codoleances aux islamistes turques de la flotille qui s'etaient filmes a l'avance, esperant mourir en martyres.
    2. Presse mondialement, Israel recule, comme je l'avais prevu, et renonce. Le blocus de Gaza est peu a peu fissure.
    3. Moubarak tombe, quelle aubaine, plus de blocus du tout au sud, Gaza peut se rearmer lentement.
    4. Le feu vert est donne par le 'Hamas aux autres mouvements, comme le "Comite de Resistance populaire", reunion d'anciens du 'Hamas et des brigades Azzedine El Kassem, et de l'OLP. Parce que le 'Hamas domine la bande de Gaza et rien ne s'y passe sans son contentement. Des commandos sont lances vers Israel alors que les missiles sont deja tournes vers Israel.
    5. Israel reagit. Moderement (beaucoup reclamait un retour vers Philadelphi). On peux enfin tirer sur le sud d'Israel.
    6. Je peux a nouveau me plaindre de ce gouvernement israelien que je deteste.

    Joli raisonnement que le votre. Je suppose qu'Israel devrait laisser faire selon vous sans reagir. A propos, suite a la reaction israelienne qui risquait d'atteindre aussi le 'Hamas, le calme est revenu, prouvant que le 'Hamas domine bien Gaza.

  • Par owesoly - 24/08/2011 - 14:10

    <p>
    C&#39;est un probl&egrave;me tr&egrave;s douloureux que la dyslexie, Daniel D. et je vous plains bien sinc&egrave;rement. De votre c&ocirc;t&eacute;, comprenez-moi: n&#39;&eacute;tant pas orthophoniste, je ne puis corriger toutes les erreurs que vous faites en lisant mes articles.&nbsp; Et encore moins d&eacute;battre d&#39;arguments portant sur des positions qui ne sont pas les miennes. Ni, si j&#39;ai bien lu, les v&ocirc;tres.</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    .</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    C&#39;est un probl&egrave;me tr&egrave;s douloureux que la dyslexie, Daniel D. et je vous plains bien sinc&egrave;rement. De votre c&ocirc;t&eacute;, comprenez-moi: n&#39;&eacute;tant pas orthophoniste, je ne puis corriger toutes les erreurs que vous faites en lisant mes articles.&nbsp; Et encore moins d&eacute;battre d&#39;arguments portant sur des positions qui ne sont pas les miennes. Ni, si j&#39;ai bien lu, les v&ocirc;tres.</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    .</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par Leon - 27/08/2011 - 21:45

    La vengeance n'est pas une strategie ecris-tu sans arret. Les relations avec les pays arabes, avec le monde se deteriore lit-on de ta plume sur ce site.

    "...persistait a considerer qu'il etait, d'abord et avant tout, responsable , non pas devant les hommes d'Etat occidentaux, ni devant le tribunal de l'opinion mondiale, mais devant les simples citoyens vivant dans les colonies israeliennes et soumis aux attaques continuelles des Arabes. Le devoir du gouvernement de n'importe quel etat, croyait-il, etait, d'abord et avant tout de defendre cet Etat et de proteger ses citoyens des reactions negatives que pourrait susciter ce genre de defense [Note de Leon: les represailles]. Il y avait aussi une autre consideration de la plus haute importance aux yeux de ..., qui etait qu'il fallait absolument enseigner aux citoyens d'Israel ... que le gouvernement SEUL, etait responsable de leur securite.
    ...
    La main tendue aux Arabes en signe de paix devait rester tendue;...Et si le seul moyen d'y parvenir etait de rendre coup pour coup, sans pitie, en frappant les camps des bandes arabes, alors, tant pis!"

    Une femme a propos d'un autre premier ministre "qui pensait qu'une seule riposte existe à tous les problèmes : la force" .
    p 304, "Ma vie" de Golda Meir a propos de David Ben Gourion.

  • Par owesoly - 28/08/2011 - 15:02

    <p>
    Tr&egrave;s jolie citation, L&eacute;on sur cette main tendue en signe de paix &quot;qui rend coup pour coup, sans piti&eacute;...&quot;. Golda M&eacute;ir, femme d&#39;ailleurs remarquable, &eacute;tait, elle aussi,aussi une adepte du &quot;Tapons sur les Arabes jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;ils nous aiment&quot;. Je me souviens d&#39;une autre phrase d&#39;elle, adress&eacute;e aux non-Juifs: &quot;Nous pr&eacute;f&eacute;rons vos condamnations &agrave; vos condol&eacute;ances&quot; . Une bien belle formule... Jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;en octobre 1973, elle ait droit aux deux...&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    Tr&egrave;s jolie citation, L&eacute;on sur cette main tendue en signe de paix &quot;qui rend coup pour coup, sans piti&eacute;...&quot;. Golda M&eacute;ir, femme d&#39;ailleurs remarquable, &eacute;tait, elle aussi,aussi une adepte du &quot;Tapons sur les Arabes jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;ils nous aiment&quot;. Je me souviens d&#39;une autre phrase d&#39;elle, adress&eacute;e aux non-Juifs: &quot;Nous pr&eacute;f&eacute;rons vos condamnations &agrave; vos condol&eacute;ances&quot; . Une bien belle formule... Jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;en octobre 1973, elle ait droit aux deux...&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par Leon - 29/08/2011 - 9:16

    T'as raison, Ouri, j'oubliais, elle aussi etait une fascisante, une femme bornee, Ben Gourion aussi d'ailleurs, enfin, tous les Israeliens. Elle ne voulait pas la paix parce qu'elle ne voulait pas encaisser sans se defendre.
    Seul Jesus, et lui seul la voulait la paix, puisqu'il disait de tendre la joue. Mais toi, tu la tends la joue lorsqu'on te frappe? C'est beaux les beaux principes, mais je ne sais pas pourquoi, la realite les repousse tres loin (voir les successeurs de Jesus). Parce que si tu ne tends pas toujours la joue, toi aussi tu es d'accord pour la bagarre.
    Au fait, le judaisme est contre la joue tendue continuellement. Il affirme que si quelqu'un vient pour te tuer, tues le avant. Question de realisme sans doute.

  • Par Victor V - 29/08/2011 - 11:56

    De tout coeur, et d'esprit, avec vous Ouri. J'avais, il y a un bon moment, parlé de politiciens ignorant et les échecs (le jeu!), et le go (en particulier la notion de fourchette, dans laquelle ils se jette avec constance, et celle de pierre d'attente, qui est le fondement de la diplomatie). Bis repetitas placent. La question, pour nous, reste : ici, d'ici, que faire?
    Amitié et soutien,
    VV

  • Par owesoly - 29/08/2011 - 18:26

    <p>
    Seigneur, qu&#39;est-ce que j&#39;&eacute;cris mal, L&eacute;on pour que vous fassiez de telles interpr&eacute;tations de mes propos. Les autres possibilit&eacute;s (que vous ne compreniez rien &agrave; rien ou que vous d&eacute;formiez volontairement mes propos) &eacute;tant, bien s&ucirc;r, inconcevables.Tout de m&ecirc;me, ai-je &eacute;crit que Golda Meir ou Ben Gourion &eacute;taient fascisants? (On parlerait d&#39;Isra&euml;l Beteinu ou des ultra-othodoxes, je ne dis pas...)</p>
    <p>
    De m&ecirc;me, n&#39;&eacute;tant pas pacifiste, je ne suis ni contre la vengeance ni contre la guerre. Je pense juste qu&#39;elles ne sauraient constituer une politique. Quant &agrave; ce que dit le juda&iuml;sme... N&#39;est-ce pas rabbi Hillel qui le r&eacute;sumait par &quot;Ne fais pas &agrave; autrui ce que tu ne veux pas qu&#39;il te fasse&quot;?&nbsp; De toutes fa&ccedil;ons, il en va de la religin juive comme de vos convictions chr&eacute;tiennes: elles sont tr&egrave;s respectables mais nous sommes sur un site la&iuml;c...&nbsp;&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    Seigneur, qu&#39;est-ce que j&#39;&eacute;cris mal, L&eacute;on pour que vous fassiez de telles interpr&eacute;tations de mes propos. Les autres possibilit&eacute;s (que vous ne compreniez rien &agrave; rien ou que vous d&eacute;formiez volontairement mes propos) &eacute;tant, bien s&ucirc;r, inconcevables.Tout de m&ecirc;me, ai-je &eacute;crit que Golda Meir ou Ben Gourion &eacute;taient fascisants? (On parlerait d&#39;Isra&euml;l Beteinu ou des ultra-othodoxes, je ne dis pas...)</p>
    <p>
    De m&ecirc;me, n&#39;&eacute;tant pas pacifiste, je ne suis ni contre la vengeance ni contre la guerre. Je pense juste qu&#39;elles ne sauraient constituer une politique. Quant &agrave; ce que dit le juda&iuml;sme... N&#39;est-ce pas rabbi Hillel qui le r&eacute;sumait par &quot;Ne fais pas &agrave; autrui ce que tu ne veux pas qu&#39;il te fasse&quot;?&nbsp; De toutes fa&ccedil;ons, il en va de la religin juive comme de vos convictions chr&eacute;tiennes: elles sont tr&egrave;s respectables mais nous sommes sur un site la&iuml;c...&nbsp;&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par owesoly - 29/08/2011 - 18:30

    <p>
    Merci, Victor V.. Votre approbation limite, bien s&ucirc;r, la discussion, mais elle fait plaisir &agrave; lire</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    Merci, Victor V.. Votre approbation limite, bien s&ucirc;r, la discussion, mais elle fait plaisir &agrave; lire</p>

  • Par Maurice Korenberg - 29/08/2011 - 22:43

    Monsieur Wesoly,
    Certains de vos contradicteurs ont des troubles visuels, dites-vous.Moi je vous lis:"Oeil pour oeil...pourquoi pas après tout" à propos de la centaine de roquettes tirées sur Israel.Mais vous ajoutez aussitôt:"la vengeance n'est pas une stratégie".Alors ,que faut-il faire, cher stratège? Riposter ou ne pas riposter? Une porte doit être ouverte ou fermée. A moins de condamner en même temps Israel et le principe du tiers exclu du vieil Aristote. En somme, quoi qu'il fasse,Israel a tort.Surtout si c'est un juif qui le dit Se laisser tirer dessus, ça va amener la paix? Dans l'air du temps, critiquer Israel est le plus sûr moyen d'obtenir un brevet de progressisme De notre communauté au moins, ne pourrait-on pas attendre un peu de compréhension, de sympathie ou même, porquoi pas de ahavat Israel?
    Maurice Korenberg

  • Par owesoly - 30/08/2011 - 10:18

    <p>
    C&#39;est tr&egrave;s bien d&#39;ouvrir et de fermer des portes, M. Korenberg mais il est peut &ecirc;tre plus important d&#39;aller quelque part. Pour le dire autrement: des terroristes ont tu&eacute; des Juifs pr&egrave;s d&#39;Eilat. Isra&euml;l a ripost&eacute; en tuant les chefs de ces terroristes. Il a bien fait. Et apr&egrave;s? Quelqu&#39;un croit-il que cette riposte va arr&ecirc;ter le terrorisme?&nbsp;</p>
    <p>
    Ce gouvenrement n&#39;a pas de strat&eacute;gie et encore moins de politique pour y mettre fin, ce qui passe par des accords de paix avec les Palestiniens. Ce gouvenrement gesticule, fait des propositions qu&#39;il sait inacceptables et g&eacute;mit sur son manque de partenaires. Ce gouvenrement, n&#39;a qu&#39;une seule politique &agrave; l&#39;exteireur:&nbsp; coloniser la Cisjordanie. (Et une seule &agrave; l&#39;interieur: enrichir les riches )&nbsp;</p>
    <p>
    Pour le reste,&nbsp; le CCLJ , davantage que n&#39;importe quelle autre organisation juive de ce pays, soutient et d&eacute;fend avec constance et fiert&eacute; l&#39;Etat d&#39;Isra&euml;l depuis les ann&eacute;es 60. C&#39;est pr&eacute;cis&eacute;ment pour cela qu&#39;il est dans l&#39;opposition face &agrave; ce gouvenrement incomp&eacute;tent et born&eacute;.&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    C&#39;est tr&egrave;s bien d&#39;ouvrir et de fermer des portes, M. Korenberg mais il est peut &ecirc;tre plus important d&#39;aller quelque part. Pour le dire autrement: des terroristes ont tu&eacute; des Juifs pr&egrave;s d&#39;Eilat. Isra&euml;l a ripost&eacute; en tuant les chefs de ces terroristes. Il a bien fait. Et apr&egrave;s? Quelqu&#39;un croit-il que cette riposte va arr&ecirc;ter le terrorisme?&nbsp;</p>
    <p>
    Ce gouvenrement n&#39;a pas de strat&eacute;gie et encore moins de politique pour y mettre fin, ce qui passe par des accords de paix avec les Palestiniens. Ce gouvenrement gesticule, fait des propositions qu&#39;il sait inacceptables et g&eacute;mit sur son manque de partenaires. Ce gouvenrement, n&#39;a qu&#39;une seule politique &agrave; l&#39;exteireur:&nbsp; coloniser la Cisjordanie. (Et une seule &agrave; l&#39;interieur: enrichir les riches )&nbsp;</p>
    <p>
    Pour le reste,&nbsp; le CCLJ , davantage que n&#39;importe quelle autre organisation juive de ce pays, soutient et d&eacute;fend avec constance et fiert&eacute; l&#39;Etat d&#39;Isra&euml;l depuis les ann&eacute;es 60. C&#39;est pr&eacute;cis&eacute;ment pour cela qu&#39;il est dans l&#39;opposition face &agrave; ce gouvenrement incomp&eacute;tent et born&eacute;.&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par Maurice Korenberg - 31/08/2011 - 1:07

    La riposte va-t-elle arrêter le terrorisme? Bien sûr que non,ça va recommencer,ce n'est pas une solution.Vous connaissez le dialogue:
    -Rabbi,je veux mourir!
    -Mourir n'est pas une solution.
    -Vivre,il faut donc vivre?
    -Vivre n'est pas une solution
    -Quelle est la solution?
    -Qui t'a dit qu'il y a une solution?...
    En attendant,, M.Wesoly ,,en face,ils ont demandé une trêve.Et ça dure ainsi depuis très,très longtemps Pas de riposte, plus d'IsraelVous critiquez le gouvernement Moi aussi-et à plus d'un titre .Mais comment faire? Une évidence crève les yeux :les palestiniens veulent une seule chose :tout.Les sondages sont sans appel :ils approuvent le terrorisme,refusent un Etat juif,revendiquent tout le territoire...A cela aucun gouvernement n'a de réponse Nous avons aussi nos extrémistes,oui,mais de bonnes âmes qui embrassent la cause des palestiniens,il y en a plus au kilomètre carré en Israel que partout ailleurs Vous connaissez beacoup d'amis d'Israel chez les arabes?.Et vous croyez que des concessions changeraient les choses?

  • Par owesoly - 31/08/2011 - 15:52

    <p>
    J&#39;entends votre raisonnement, M.Korenberg et son terrifiant pessimisme: s&#39;il en va comme vous le dites, Isra&euml;l est condamn&eacute; &agrave; se battre jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;il perde et disparaisse. Je suis plus optimiste, quant &agrave; moi: &quot;En face&quot;, comme partout, il y a ce qu&#39;on pense, ce qu&#39;on dit, ce dont on r&ecirc;ve. Et ce qu&#39;on fait au nom du principe de r&eacute;alit&eacute;.&nbsp;</p>
    <p>
    L&#39;Autorit&eacute; Palestinienne se dit pr&ecirc;te &agrave; n&eacute;gocier. La Ligue arabe a mis depuis dix ans sur la table le &quot;plan Abdallah&quot; qui est ni plus ni moins que la victoire dont le sionisme r&ecirc;ve depuis sa cr&eacute;ation: &ecirc;tre reconnu et vivre en paix avec tous les pays arabes. Depuis dix ans, les gouvernements isra&eacute;liens n&#39;ont pas daign&eacute; prendre en consid&eacute;ration ni l&#39;une ni l&#39;autre. Parce qu&#39;ils ne sont int&eacute;ress&eacute;s que par la colonisation des territoires occup&eacute;s.&nbsp;</p>
    <p>
    Des concessions? La seule qu&#39;il faille envisager, c&#39;est d&#39;arr&ecirc;ter de gaspiller l&#39;argent d&#39;Isra&euml;l en b&acirc;tissant sur un sol &eacute;tranger (curieuse conception du sionisme, au demeurant). Maintenons le statut quo et voyons ce qu&#39;ils veulent vraiment, en face.</p>
    <p>
    En fait, c&#39;est un pari, au sens pascalien du terme: il n&#39;y a rien &agrave; perdre et on gagne le Paradis en cas de victoire. Encore faut-il vouloir le tenter.&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    J&#39;entends votre raisonnement, M.Korenberg et son terrifiant pessimisme: s&#39;il en va comme vous le dites, Isra&euml;l est condamn&eacute; &agrave; se battre jusqu&#39;&agrave; ce qu&#39;il perde et disparaisse. Je suis plus optimiste, quant &agrave; moi: &quot;En face&quot;, comme partout, il y a ce qu&#39;on pense, ce qu&#39;on dit, ce dont on r&ecirc;ve. Et ce qu&#39;on fait au nom du principe de r&eacute;alit&eacute;.&nbsp;</p>
    <p>
    L&#39;Autorit&eacute; Palestinienne se dit pr&ecirc;te &agrave; n&eacute;gocier. La Ligue arabe a mis depuis dix ans sur la table le &quot;plan Abdallah&quot; qui est ni plus ni moins que la victoire dont le sionisme r&ecirc;ve depuis sa cr&eacute;ation: &ecirc;tre reconnu et vivre en paix avec tous les pays arabes. Depuis dix ans, les gouvernements isra&eacute;liens n&#39;ont pas daign&eacute; prendre en consid&eacute;ration ni l&#39;une ni l&#39;autre. Parce qu&#39;ils ne sont int&eacute;ress&eacute;s que par la colonisation des territoires occup&eacute;s.&nbsp;</p>
    <p>
    Des concessions? La seule qu&#39;il faille envisager, c&#39;est d&#39;arr&ecirc;ter de gaspiller l&#39;argent d&#39;Isra&euml;l en b&acirc;tissant sur un sol &eacute;tranger (curieuse conception du sionisme, au demeurant). Maintenons le statut quo et voyons ce qu&#39;ils veulent vraiment, en face.</p>
    <p>
    En fait, c&#39;est un pari, au sens pascalien du terme: il n&#39;y a rien &agrave; perdre et on gagne le Paradis en cas de victoire. Encore faut-il vouloir le tenter.&nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>
    <p>
    &nbsp;</p>

  • Par Maurice Korenberg - 1/09/2011 - 0:38

    "Terrifiant pessimisme"? Les barbus sortent du bois dans tous les pays du "printemps arabe". Le "plan abdallah"? Il vous a échappé que le Hamas le vomit? C'est lui l'interlocuteur,pas ce pantin hypocrite qu'est Mahmoud Abbas.
    On a quitté le Liban Sud et on a le Hezbolah et ses 40000 roquettes. On a quitté Gaza et on a le Hamas. On a quitté le Sinai et on les Frères musulmans et Al -Qaida. Votre solution? "le statu quo et voyons ce qu'ils veulent en face". Ce n'est pas un "pari pascalien",M. Wesoly. Pascal nous propose de miser peu de chose:l'effort de mener une vie vertueuse,contre l'espoir d'un gain infini. Pour Israel, la mise c'est son existence.
    Quant à ce que vous appelez la "colonisation",elle a été "gelée" pendant dix mois.Y a-t-il eu la moidre avancée?

  • Par owesoly - 2/09/2011 - 16:33

    <p>
    Bien, bien; Ne quittons plus aucun endroit, , ne &quot;gelons&quot; plus rien, ne n&eacute;gocions avec personne et esp&eacute;rons que la paix viendra. A ce stade, ce n&#39;est plus un pari, pascalien ou non,&nbsp; M. Korenberg, c&#39;est de la roulette russe. Voire belge (avec six balles dans le barillet..).</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:45

    <p>
    Bien, bien; Ne quittons plus aucun endroit, , ne &quot;gelons&quot; plus rien, ne n&eacute;gocions avec personne et esp&eacute;rons que la paix viendra. A ce stade, ce n&#39;est plus un pari, pascalien ou non,&nbsp; M. Korenberg, c&#39;est de la roulette russe. Voire belge (avec six balles dans le barillet..).</p>

  • Par Daniel Donner - 5/09/2011 - 14:54

    "L'Autorité Palestinienne se dit prête à négocier. "

    Pourtant, pendant les longs mois de gel de la construction dans les territoires, elle a refuse de venir discuter. Que penser alors des declarations de l'AP affirmant qu'elle est prete a negocier?