Israël/Polémique

Quand le rabbinat déclare la guerre au sapin de Noël

Mercredi 21 décembre 2016 par Nathalie Hamou

A Jérusalem comme à Haïfa, des rabbins sont montés au créneau contre l’arbre de Noël, un symbole jugé « anti-juif ». Une mise en garde qui a soulevé une vague d’indignation.

Noël à Nazareth

Officiellement, il s’agit d’une recommandation et non d’une interdiction. Il n’empêche. Depuis quelques jours, en Israël, la guerre est déclarée contre le traditionnel sapin de Noël. A Jérusalem, le rabbinat municipal a en effet appelé les hôtels de la ville à ne pas placer d’arbres de Noël dans leur lobby et à ne pas organiser de fêtes à l’occasion de la Saint-Sylvestre, dans un courrier officiel envoyé cette semaine.

« A la fin de l’année civile, nous voulons vous rappeler que faire un arbre de Noël dans un hôtel contrevient à la loi juive et qu’on ne doit donc pas dresser [un arbre de Noël] dans un hôtel », précise la lettre signée par les deux principaux rabbins de Jérusalem. « Il est également approprié d’éviter d’organiser des fêtes pour marquer la fin de l’année civile. Nous souhaitons vous rappeler que notre nouvelle année débute le premier [du mois hébreu de] Tishri, dans une atmosphère de sainteté, avec le bonheur de la mitsva ».

Le directeur de l’association nationale des hôteliers, Noaz Bar-Nir, a toutefois réagi en expliquant que les professionnels du tourisme ne renonceraient pas à cette tradition visant à honorer leurs visiteurs chrétiens, et que le respect de l’autre devait être une priorité. « Nous n’avons d’ailleurs guère rencontré de réactions de rejet vis-à-vis de l’arbre de Noël de la part du public juif israélien, à l’exception de quelques protestations venant du monde ultra-orthodoxe ». Noaz Bar-Nir a  également rappelé que le rabbinat du pays avait lui-même renoncé en 2014 à conditionner l’attribution du certificat de « casherout » à des critères sans lien direct avec la dimension alimentaire.

Le Technion réputé pour sa tolérance…

Ce n’est pas la première fois que des rabbins condamnent la présence d’arbres de Noël dans des établissements proposant de la nourriture casher. Mais cette année, cette récrimination a également été relayée dans une institution universitaire réputée pour sa diversité et sa tolérance : le Technion de Haïfa. De fait, le rabbin de l’Institut technologique a interdit aux étudiants d’entrer dans le bâtiment du syndicat étudiant en raison d’un arbre de Noël placé dans l’enceinte de l’immeuble. Le rabbin Elad Dokow a décrit l’arbre comme « une attaque contre l’identité juive ».

« Ce n’est pas un symbole religieux chrétien, mais, pire encore, c’est un symbole païen », a-t-il fait savoir. « Par conséquent, les étudiants ne peuvent pas entrer dans le bâtiment pour acheter de la nourriture ou pour toute autre raison ». Selon le quotidien Haaretz, le député Youssef Jabareen de la Liste arabe unie a écrit au président du Technion, Peretz Lavie, en qualifiant les mots du rabbin « d’incitation au racisme » et en affirmant qu’une telle attitude « nuit aux relations » entre Juifs et Arabes sur le campus. Il a appelé le Technion à congédier le rabbin.

Joyeux Noël et joyeux Hanoucca !


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par patrick - 21/12/2016 - 12:30

    ICI LES RABBINS SONT EFFECTIVEMENT DES RACISTES ET DOIVENT ETRE PUNIS COMME TELS

    HONTE A EUX

    PAS EN MON NOM SVPL

  • Par moane sahli redouan - 28/12/2016 - 21:28

    encore une fois je trouve que le comportement de certain juifs orthodoxes devrait pousser encore plus d avantage a les ecarter du pouvoir qu il peuvent excercer car ils n incitent pas a la paix mais plutot a une reaction et a un comportement belliqueux qui ne pourrait amener qu a plus de problemes. Jerusalem pourrait se passer de se genre de reactions IDIOTES. JE M EXCUSE DU TERME