Israël

La peine de mort pour les terroristes votée en première lecture

Jeudi 4 janvier 2018 par AFP

Un projet de loi prônant la peine de mort pour les terroristes a été adopté mercredi en lecture préliminaire au parlement israélien, à une courte majorité (52 voix pour, 49 contre).

Présenté par le parti du ministre de la Défense Avigdor Lieberman et soutenu par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, ce projet de loi doit encore faire l'objet de trois lectures avant son adoption. Il stipule que les tribunaux militaires pourront décréter à la majorité simple la peine de mort pour les « crimes terroristes ».

Lors du débat précédant ce premier vote, M. Lieberman a affirmé que la nouvelle loi constituerait « un moyen de dissuasion puissant contre les terroristes, sûrement plus efficace que la destruction des maisons de leurs proches ».

Pour le Premier ministre israélien, qui était présent lors de ce vote, « il s'agit de faire justice face à des cas extrêmes ».

« La peine de mort pour les terroristes, il est temps de l'appliquer dans les cas les plus graves », avait déjà déclaré Benjamin Netanyahou lors d'une visite de condoléances à la famille des trois victimes d'une attaque meurtrière en juillet dans une colonie de Cisjordanie.

La peine capitale est prévue dans la loi militaire israélienne en Cisjordanie occupée, mais n'a jamais été prononcée.

La loi dans les frontières reconnues d'Israël prévoit la peine capitale pour les crimes contre l'humanité et la trahison. Elle a été appliquée pour la dernière fois à l'encontre d'un criminel de guerre nazi, Adolf Eichmann, condamné en 1961 et pendu un an plus tard.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Etienne - 4/01/2018 - 14:14

    La peine de mort ne changera rien d'un point de vue sécuritaire.
    Elle sera une véritable catastrophe en ce que concerne la diplomatie et l'image du pays.

  • Par lucien - 4/01/2018 - 14:29

    Israël devient tellement à droite que la porte du fascisme n'est plus très éloignée.
    Voter une telle loi serait la honte pour les juifs du monde entier et mettrait le pays au ban des nations encore un peu plus qu'aujourd'hui.
    La seule chose qui est certaine c'est qu'en cas d'application le militant palestinien ne pourra pas récidiver.

    Lucien

  • Par Jacky - 4/01/2018 - 18:26

    Le rétablissement de la peine de mort après l’emprisonnement d’une mineure, l’expulsIon des réfugiés et la falsification de l’histoire et l'exploitation des mythes pour faire de Jérusalem la capitale exclusive d’Israël : autant de motifs pour ne plus critiquer de façon positive le gouvernement israélien : il est tout simplement devenu inaudible et méprisable. Vive le judaïsme éthique, vive Israël!

  • Par Meir - 4/01/2018 - 23:36

    J ai la double nationalité française et israélienne
    SI cette loi devait être définitivement votée par la kessef je renoncerais immédiatement à ma nationalité israélienne tant je serais honteux.
    Meir

  • Par Luc Dehaes - 5/01/2018 - 1:44

    Je suis curieux de connaître l avis du président de la fédération sioniste de Belgique sur le sujet.

    Va t il défendre l'indéfendable ?

    Luc

  • Par AALUF HANITZAHON - 8/01/2018 - 13:15

    Il fait débarrasser le monde de ces pourritures terroristes La peine de mort aidera Israel à ne plus nourrir ni soigner ces animaux sanguinaires

  • Par Yoram - 9/01/2018 - 18:28

    Quelqu'un pourrait-il expliquer à Meir pourquoi il n'a pas la nationalité israélienne et que, fût-il fervent, son sionisme se révèle lacunaire ? (Quand je pense que c'est moi qui suis amené à lui rappeler les bases...)

  • Par Yoram - 10/01/2018 - 12:18

    Meir clame que cette loi lui ferait honte au point de renoncer à ce qu'il croit être sa nationalité israélienne (j'en pleure par avance) mais l'incarcération d'enfants palestiniens (pour ne prendre qu'un exemple, et j'en oublie, j'en oublie) ne lui fait pas envisager cette terrible résolution.

    Ce n'est pas que j'en veuille spécialement à Meir. Mais son esbroufe est drôlatique. Ou pas, au fond.

    PS : Quand, dans son commentaire, Meir substitue kessef (כסף) au mot Knesset, à quoi pense-t-il ?

  • Par annie - 13/01/2018 - 21:51

    Puis-je rappeler que la peine de mort existe dans le droit israelien ?Elle n'a d'ailleurs ete appliquee qu'une seule fois ,lors de l'execution d'Eichman.

    Ce vote a la Knesseth est donc un vote inutile et populiste ,qui ne fera que renforcer le terrorisme ,les terroristes n'ayant plus rien a perdre .
    La Shin Bet s'y oppose absolument pour cette raison
    .

    Ou je me trompe fort ,ou cette loi ne sera jamais appliquee.Esperons-le !

  • Par Michel Verstraete - 15/01/2018 - 11:50

    La peine de mort n'a jamais résolu le moindre problème. C'est un retour en arrière vers la barbarie. Que reste-t-il dans ce cas du "Tu ne tueras pas" ? Du temps de Moïse La Loi n'a pas prévu des exceptions. Alors pourquoi et sur quelle base en inventer aujourd'hui?
    Est-ce pour plaire à l'enfant président des USA?