Israël

Les partis de gauche s'allient pour les prochaines élections

Lundi 13 janvier 2020 par AFP

Le Parti travailliste israélien et le parti de gauche Meretz ont annoncé ce lundi leur alliance en vue des élections législatives du 2 mars avec l'objectif de contrer le Premier ministre de droite Benjamin Netanyahou.

 

Le chef du parti travailliste-Gesher, Amir Peretz et celui du parti Meretz, Nitsan Horowitz, présenteront une liste commune nommée « EMET » (vérité) lors des prochaines élections, ont indiqué les deux formations dans un communiqué commun.

« Peretz et Horowitz comptent mettre l'accent sur le message d'union et sur l'espoir de changement politique qui sera le cœur social et la direction politique du prochain gouvernement après la fin de l'ère Netanyahou », souligne le communiqué.

La scène politique israélienne est en pleine ébullition avant les nouvelles législatives, les troisièmes en un an, convoquées après l'échec de M. Netanyahou et de son rival centriste Benny Gantz à former une coalition de gouvernement à l'issue des élections de septembre.

L'opposition de gauche cherche à s'unir pour empêcher le Likoud du Premier ministre, au pouvoir depuis 2009 et inculpé de corruption dans trois affaires différentes de remporter le scrutin de mars.

Le Parti travailliste et Meretz qui ont obtenu respectivement 6 et 5 sièges aux élections de septembre cherchent à s'unir sur une liste commune pour éviter des déperditions de voix au cas où ils n'atteindraient pas le seuil d'éligibilité, fixé à 3,25% de l'ensemble des voix, dans le système proportionnel israélien.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Ezekiel - 13/01/2020 - 14:51

    Cela n empêchera pas notre Dieu Bibi de remporter haut la main les élections car les israéliens ont eu le temps de découvrir le vrai visage de ce looser de Gantz

  • Par Louis - 13/01/2020 - 20:50

    Bonsoir Monsieur Ezekiel,

    A plusieurs reprises j'ai déjà eu l'idée saugrenue de vous lire et je pense très honnêtement que vous devriez consulter un psychologue voire même un psychiatre car vous délirez.

    Comment un être normal peut il dire et écrire que le premier ministre d'Israêl est un dieu.

    En tout cas je ne vous autorise pas à écrire en mon nom que le premier ministre est notre dieu. Il n'est en tout cas pas le mien puisqu'il ne cesse de rendre ma condition de juif de la diaspora plus compliquée au vu de la politique néfaste qui est la sienne.

    J'espère vraiment que les électeurs israéliens auront un sursaut d'intelligence et le renverront rapidement à la maison.

  • Par Daniel Donner - 15/01/2020 - 10:32

    Bonjour Louis

    Personnellement je ne pense pas que Bibi soit un dieu, et je n'ai jamais vote pour lui, mais excusez-nous, nous Israeliens, pour votre "condition de juif de la diaspora plus compliquée au vu de la politique néfaste qui est la sienne".
    Je me permet quand meme de vous rappeler que la politique de tous les gouvernements precedents, quels que fut leur couleur, fut pretexte a toutes sortes de deterioration de nos relations internationales et de votre condition. Excusez-nous de ne pas nous laisser bouffer tout cru. Je peux vous proposer de venir vivre avec nous. Cela renforcera peut-etre le camp anti-Bibi, et certainement la position juive sur le terrain.
    Bien a vous.

  • Par Maurizio - 15/01/2020 - 13:19

    Pour Daniel
    Vous avez choisi la solution de la lâcheté en quittant la Belgique pour aller vivre en Israël
    Ce n est certainement pas vous qui avez autorité pour donner des leçons de morale

    Monsieur Louis a au moins le courage de rester ici et de se battre pour que sa vue de juif puisse se dérouler le plus normalement du monde

    Bravo et courage Louis

  • Par Laurent - 15/01/2020 - 19:03

    Bravo ! J'avais rencontré mes amis du mapam. Nous sommes restés en contacts.