Israël

Nouvelles tensions entre Israël et Gaza

Jeudi 9 août 2018 par AFP

Le Hamas a tiré ce mercredi des dizaines de roquettes depuis la bande de Gaza sur Israël, qui a riposté par des raids aériens. L'ONU appelle au calme.

La ville de Sderot, la plus proche de Gaza, est régulièrement la cible de roquettes.

« Environ 70 tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien ont été enregistrés pour le moment », a déclaré l'armée israélienne dans un communiqué.

La majorité des roquettes sont tombées sur des zones inhabitées et 11 d'entre elles ont été interceptées en vol par le Dôme de fer.

Deux roquettes en revanche se sont abattues sur la ville israélienne de Sderot. Une personne de 45 ans a été légèrement blessée par des éclats de roquette et plusieurs autres ont été hospitalisées en état de choc.

Les sirènes d'alarme ont retenti dans plusieurs localités israéliennes proches de la frontière avec la bande de Gaza pour appeler les habitants à rejoindre les abris.

Côté palestinien, une mère et sa fille de 18 mois ont péri dans le raid aérien qui a touché Jafarawi, dans le centre de la bande de Gaza. Un membre du Hamas a été tué dans le nord de la bande de Gaza et six autres Palestiniens ont été blessés.

L'armée israélienne a annoncé que l'aviation ripostait aux tirs de roquettes en menant des raids contre 12 sites terroristes du mouvement islamiste qui gouverne la bande de Gaza. La branche armée du Hamas a quant à elle revendiqué les tirs sur Israël, déclarant dans un communiqué que la « résistance » palestinienne avait lancé un grand nombre de roquettes sur « des positions ennemies autour de la bande de Gaza ».

L'ONU a appelé au calme et a déploré en particulier les tirs de roquettes du Hamas. « Je suis profondément alarmé par l'escalade de la violence entre Gaza et Israël, et particulièrement par les nombreuses roquettes tirées aujourd'hui vers des localités du sud d'Israël », a déclaré dans un communiqué l'envoyé spécial de l'ONU Nickolay Mladenov, appelant toutes les parties à éviter une nouvelle escalade.

Cette brusque montée de tensions intervient alors qu’Israël et le Hamas discutent indirectement d'une éventuelle trêve, par l'intermédiaire de l'Egypte et l'ONU.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Thierry - 9/08/2018 - 15:03

    Après les manifestations pacifistes à la frontière Gaza-Israël, les cerf-volants enflammés, le Hamas passe aux tirs de roquettes... Prions le Bon Dieu qu'ils n'aient jamais accès à l' arme atomique via l'Iran ! C'est une véritable plaie ce Hamas.

  • Par Solange - 10/08/2018 - 10:14

    Il n y a qu une seule solution : faire de Gaza un vaste terrain vague qui assurera la tranquillité des habitants du sud d Israël que cela plaise ou pas à l opinion publique mondiale dont le gouvernement israélien ne doit pas se soucier puisque de toute façon il est condamné quelle que soient les décisions prises

  • Par mireille - 10/08/2018 - 13:08

    Solange,

    Le fascisme dans toute sa splendeur.

    Vous devriez avoir honte alors qu'il suffit de compatir avec le sort de ses populations gazaouies victimes de l'occupation israélienne.

    Mireille

  • Par GRAU, DANIEL - 11/08/2018 - 0:16

    Bonsoir Mireille,

    Vous ne devez pas connaître grand chose de l'histoire récente du Moyen Orient puisque vous écrivez que la population de Gaza souffre de l'occupation israélienne.

    Permettez moi de vous rappeler que depuis le 12 septembre 2005, plus aucun soldat ou civil israélien ne se trouve sur le territoire de la Bande de Gaza (*) suite à la décision du gouvernement israélien de procéder à un retrait unilatéral de ce territoire.

    Pour être complet signalons qu'Israël attend encore de récupérer les corps de deux de ses soldats tombés lors de la dernière opération militaire "Bordure Protectrice", à savoir Oron Shaul et Hadar Goldin que les dirigeants du Hamas refusent de restituer à Israël.

    Daniel Grau

  • Par Yoram - 14/08/2018 - 14:07

    Mireille, pour compléter ce que vous explique Daniel Grau, sachez que c'est parce que Gaza n'est plus occupé par Israël que les pêcheurs de Gaza se font tirer dessus et harceler par la vaillante force navale israélienne, que les cultivateurs se font tirer comme des lapins s'ils ramassent leurs légumes à une distance jugée déraisonnable par le valeureux soldat israélien qui en surveille le mur, que les drones israéliens survolent la Bande en permanence, etc. C'est aussi parce que Gaza est une terre de liberté et parce qu'Israël est farouchement attaché au respect du droit international que la population de Gaza ne peut pas retourner chez elle.

  • Par Daniel Donner - 15/08/2018 - 9:41

    "L'ONU a appelé au calme et a déploré en particulier les tirs de roquettes du Hamas. "

    Une fois de plus l'ONU se reveille lorsqu'Israel en a marre de subir. Depuis des mois les manifestations "pacifiques" l'ont laissee indifferente. Tout comme les incendies dus a "d'innocents cerf-volants".

    Et Yoram nous ressort sa dialectique cynique qui veut ignorer la realite:

    "les pêcheurs de Gaza se font tirer dessus et harceler par la vaillante force navale israélienne, que les cultivateurs se font tirer comme des lapins s'ils ramassent leurs légumes à une distance jugée déraisonnable par le valeureux soldat israélien qui en surveille le mur"....

    (Passons sur les mensonges: les soldats israeliens ne s'amusent pas a tirer sur les agriculteurs, et Yoram le sait tres bien).
    La pauvre Gaza serait encerclee et meurt de faim (puisque les pecheurs et les agriculteurs ne peuvent travailler, embette expres par des snippers israeliens. En attendant ce sont les snippers du Hamas qui tirent vers Israel.

    Depuis 2006, prise du pouvoir par le Hamas, combien d'hopitaux crees a Gaza? Combien d'ecole ou sont enseigne l'amour? Il n'y a pas d'argent? Qu'en pensent les Gazaouis? Pour l'achat de missiles, pour les fabrications de roquettes y a-t-il de l'argent? Pour les fabrications de tunnels sous la frontiere y a-t-il de l'argent? Pour les camps de vacances ou des enfants apprennent a tirer a belles reelles y a-t-il de l'argent? Pour les emissions tele ou des enfants du jardin d'enfant annoncent qu'ils veulent tuer des Juifs y a-t-il de l'argent?

    Certain veulent ignorer deux choses:
    -Israel est et reste un pays en guerre, ce n'est ni la Suisse ni le Luxembourg.
    -Son ennemi gazaoui ne veut meme pas discuter avec "l'entite sioniste", juste la detruire. Meme au depent de son propre progres.

  • Par Mathias - 15/08/2018 - 11:50

    Bonjour

    Je suis scandalisé de l'amalgame qui est fait en autorisant le nommé Yoram a craché son habituel venin contre Israël à utiliser les propos tellement sages de Daniel Grau dans sa réponse à Mireille qui, je le confirme, ne connaît rien au problème faute de quoi elle n'aurait pas écrit les inexactitudes relevées dans son message.

    Mathias