Communiqué

JCall - L'appel à la raison des Juifs européens

Mercredi 22 juin 2011

JCall – L’appel à la raison des Juifs européens - appelle la communauté internationale, notamment les Etats-Unis et l’Union européenne, à mettre en place les conditions nécessaires à la conclusion rapide d’un accord de paix au Moyen Orient.

20 juin 2011

 

Un an après le lancement à Bruxelles de « l’Appel à la raison », plus de quatre cents délégués de France, Belgique, Italie, Allemagne, Suisse et Pays-Bas, se sont réunis à Paris et ont constaté ce qui suit :

1. Le blocage total du « processus de paix » au Proche-Orient et la vague révolutionnaire qui balaye le monde arabe confirment la validité de l’appel lancé le 3 mai 2010 et en rendent le contenu plus urgent que jamais.

2. Si l’appel a bénéficié d’un écho indéniable, ce dont témoigne la virulence des attaques dont il a été l’objet à son origine, il est nécessaire de passer à une seconde étape, aussi bien sur le plan organisationnel qu’opérationnel. Il a donc été décidé :

1. De transformer l’appel en un mouvement européen dont David Chemla, secrétaire de JCall France, est le secrétaire général.

2. Des représentants des comités nationaux constitueront le comité européen de JCall, qui assurera la coordination de l’ensemble du mouvement.

Les principes fondamentaux régissant les activités de JCall tels qu’ils ont été définis voici un an restent valables :

1. JCall est un mouvement issu de la société civile juive européenne qui se réclame de son attachement irrévocable à l’existence et aux intérêts légitimes de l’État d’Israël.

2. JCall estime, en raison même de cet attachement, que la survie de l’Etat d’Israël et sa sécurité ne sauraient être garantis que par la fin de l’occupation des Territoires palestiniens et par la création à ses cotés d’un Etat palestinien souverain et viable.

3. JCall constate l’isolement sans précédent du gouvernement d’Israël dans l’arène internationale, isolement dû principalement à la poursuite de la politique d’implantations dans les Territoires palestiniens.

4. JCall constate également les blocages au sein de la société palestinienne, dont l’une des composantes refuse toujours de reconnaître le droit à l’existence de l’État d’Israël.

5. JCall appelle les parties à rapidement entamer des négociations sur les bases internationalement reconnues : les accords d’Oslo, les paramètres du Président Clinton de 2000, la Feuille de route de 2003 et les principes rappelés en mai 2011 par le Président Obama.

6. JCall appelle donc la communauté internationale, notamment les Etats-Unis et l’Union européenne, à mettre en place les conditions à la conclusion rapide d’un accord de paix dont les paramètres sont largement connus depuis longtemps. JCall encouragera toute initiative en ce sens.

7. JCall appelle les Juifs d’Europe à appuyer ces efforts, en faisant la part du soutien inconditionnel qu’il convient d’apporter à l’existence légitime de l’État d’Israël et du nécessaire débat démocratique autour des actions de son gouvernement. C’est à juste titre que les Juifs d’Europe s’inquiètent de la tendance croissante au sein de certains segments des sociétés européennes à délégitimer l’État d’Israël en confondant la critique de la politique menée par son gouvernement et la mise en cause des fondements mêmes de cet État. Une telle confusion ne peut qu’avoir des effets négatifs dans la recherche d’une solution basée sur le principe de deux peuples, deux États vivant en paix et en sécurité.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par cardier - 24/06/2011 - 18:42

    Votre texte n' appele de ma part pas de grands amendements on peut toujours améloirer ;Cependant pour atteindre un compromis vec des concession réciproques égales mais de nature différentes il convient de clarifier ce que l on attend de la part des palestiniens LAnégociation montrer ce qui est possîble

    Quelles garanties dune paix d' aumoins 5 ans ( sans recours possible à la pratique de la hudna)

    Etat Palestinien neutre et sans arrmée pendant 10 ans

    Etat ne tolérant sur son territoire d aucun mouvement qui prone la destruction la destruction d'Israell
    Une référence au ARAB PEACE INITIATIVE (API) conviendrait peut êtrre aussi(?)
    Engagement à aaider Isarel à obtenir des compensations pour les juifs exilesdes pays arabes

  • Par Mr.sam - 25/06/2011 - 13:57

    A qui de droit.
    -------------------
    J'ai personnellement assisté,il y a environ un an.Dans l'enceinte du parlement européen.Au premier appel,de J call.J'ai trouvé çela d'une grande naiveté.C'est un avis tout a fait personnel et subjectiv.Pourquoi faire uniquement pression sur le gouvernement Israelien.vous avez de bonne relation avec les émissaires Palestinien en Europe.Faites aussi préssion sur eux.

  • Par Anonyme - 24/06/2012 - 22:27

    Comment envisager une paix "juste et durable" avec des gens dont le but avoué (ce n'est pas d'aujourd'hui) est la destruction pure et simple de l'Etat du Peuple Juif?
    L'appel à la raison de qui? Quel(s) partenaire(s) pour deux états vivant en paix et en sécurité.....

  • Par Creazy - 16/11/2014 - 3:22

    Pour l'instant nous ne connaissons pas grand-chose de leur requeate (elle est loin de faire l'unanimite9 parmi les pasnitlniees):1)Si ce sera une demande en tant que nouvel e9tat membre e0 l'ONU dans ce cas ils devront passer par le conseil de se9curite9, of9 ils risquent de se heurter au veto des U.S.A . 2)En tant qu'observateur e0 l'assemble ge9ne9rale. Cela leur permettrait de porter plainte au TPI.Comme l'hypothe8se 2) est la plus plausible, encore faudrait-il que les pasnitlniees aient un gouvernement repre9sentatif. Ce qui n'est pas le cas vu que le hamas s'y refuse syste9matiquement et qu'aucune e9lection n'a eu lieu depuis deux ans. Encore faut-il qu'il y ait un e9tat contre lequel porter plainte. Donc un pays qui n'existe pas (pas de reconnaissance par le conseil de se9curite9) dont le gouvernement n'est pas repre9sentatif (pas d'e9lections et refus du hamas) serait sense9 porter plainte contre un e9tat qu'il refuse de reconnaitre... La finalite9 est de continuer e0 pomper plus d'un milliard de dollars par an. Auriez-vous envie d'arreater une affaire qui marche vous? Eux non plus! Il n'y a pas de printemps arabe sauf dans l'esprit de la bien pensante boboefde humaniste autoproclame9e. C'est tellement valorisant. PS : un article de J-F Legrain (on ne peut pas dire qu'il soit pro-israe9lien) dans libe9ration (je me suis toujours demande9: de quoi ?) : Etat palestinien: les Palestiniens ont plus e0 perdre qu'e0 y gagner Franco