Israël

Inculpé pour "corruption", Benjamin Netanyahou retire sa demande d'immunité

Mardi 28 janvier 2020 par AFP

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, inculpé pour corruption dans trois affaires, a annoncé ce mardi retirer sa demande d'immunité, une heure à peine avant un vote du Parlement sur la question.

 

M. Netanyahou, qui joue sa survie politique lors des élections du 2 mars, a retiré sa demande depuis Washington où doit être présenté dans la journée (à 18h, heure belge) le plan de paix américain pour le Moyen-Orient. Le Premier ministre, qui a rencontré lundi « son ami » le président américain Donald Trump, juge « historique » le projet américain, déjà rejeté par les Palestiniens ayant coupé tout contact formel avec l'administration Trump après une série de décisions jugées favorables à l'Etat hébreu.

Et ce plan pourrait d'ailleurs être un précieux atout dans sa campagne pour les législatives de mars, d'autant que sa demande d'immunité avait été largement critiquée dans les médias et avait peu de chance d'aboutir, car il ne dispose pas de majorité au Parlement, ce qui a d'ailleurs favorisé ce nouveau scrutin. « J'ai informé le président du Parlement que je retirais ma demande d'immunité. Plus tard, j'anéantirai les allégations ridicules (...) formulées contre moi », a indiqué dans un communiqué le Premier ministre. « Mais pour l'instant, je ne laisserai pas mes adversaires politiques utiliser ceci pour troubler la démarche historique que je mène » à Washington.

A la suite de l'annonce de B. Netanyahou, le procureur général Avichai Mandelblit qui l'a inculpé en novembre pour corruption, abus de confiance et fraude dans trois affaires, a déclaré avoir remis l'acte d'accusation au tribunal de Jérusalem.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Maurizio - 28/01/2020 - 22:15

    C est avec consternation que j ai appris la triste nouvelle de la décision du meilleur premier ministre que n ait jamais connu Israël
    Je souhaite maintenant et je suis convaincu qu il en sera ainsi qu il remporte brillamment et sans discussion aucune les prochaines élections afin qu Israël puisse enfin annexer à jamais la Judee Samarie territoire juif à tout jamais.
    Seul un Bibi fort et plébiscité par les citoyens israéliens et eux seuls sera en mesure de le faire et par là apporter à son peuple et aux juifs de la diaspora cette paix tant souhaitée.
    L heure n est plus aux palabres inutiles mais à l'action politique forte que seul l ennemi peut comprendre.
    Beni soit le premier ministre israélien
    Maurizio