Pétrole

On a eu tort de douter de Moïse

Vendredi 18 mars 2011 par O.W.

La plaisanterie est aussi veille que l’Etat d’Israël : « Si seulement Moïse avait emmené son peuple un peu plus au sud, c’est nous qui aurions les puits de pétrole aujourd’hui ». Les mécréants ont eu tort de manquer de foi.

Le pays où coule le pétrole et le miel

Déjà, il y a du gaz naturel en abondance dans les eaux territoriales de l’Etat juif. Ensuite, des géologues ont découvert que le pays contenait au moins l’équivalent de 4 milliards de barils de pétrole sous forme de schistes bitumineux.

Puis, les même ont approfondi leurs recherches et ont remplacé le « au moins » par un « en réalité ». En réalité, Israël possède des réserves de pétrole de 250 milliards de barils, juste en dessous des 260 milliards de réserves connues de l’Arabie saoudite.

Soucis : son extraction est coûteuse et polluante. Sauf que la hausse continue de l’or noir le rend compétitif. Et que les ingénieurs israéliens développent de nouvelles technologies pour séparer le pétrole du schiste, sous terre, et d’une façon qui ne nuirait pas à l’environnement.

Si ces recherches réussissaient et si le gouvernement renonçait à ses fantasmes d’expansion, Israël pourrait s’insérer pacifiquement dans l’économie régionale comme mondiale et vivre non seulement dans la prospérité, mais aussi dans le bonheur. Merci qui ? Merci, Moïse.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/