Israël

Elor Azaria purgera sa peine

Lundi 7 août 2017 par AFP

Le soldat franco-israélien reconnu coupable d'homicide pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé a annoncé qu'il purgerait sa peine et renonçait à faire appel devant la Cour suprême.

Manifestation en faveur du soldat Elor Azaria

Plusieurs manifestations avaient eu lieu à l'époque en Israël pour soutenir le soldat

Sur le même sujet

    Un tribunal militaire israélien avait confirmé le 30 juillet dernier en appel la peine de 18 mois de prison infligée à Elor Azaria pour homicide. Membre d'une unité paramédicale, ce dernier avait été filmé le 24 mars 2016 alors qu'il tirait une balle dans la tête d'un Palestinien à Hébron, en Cisjordanie.

    Abdel Fattah al-Charif venait d'attaquer des soldats israéliens au couteau. Atteint par balles, il gisait au sol. Les juges ont estimé qu'Azaria avait tiré pour tuer, alors que le Palestinien ne constituait plus une menace.

    L'avocat d'Elor Azaria avait dans un premier temps indiqué après le verdict du 30 juillet qu'il comptait faire appel devant la Cour suprême.

    Mais dans une déclaration vidéo publiée en ligne, Elor Azaria a expliqué qu'il se résignait finalement à purger sa peine.

    « Je pense que je pouvais être innocenté, mais ma famille et moi avons terriblement souffert » au cours des derniers mois et « je veux revenir aussi vite que possible à une certaine routine », a-t-il expliqué en hébreu. « Je vais aller en prison purger ma peine et je ne ferai pas appel devant la Cour suprême », a-t-il ajouté.

    Le soldat franco-israélien doit se rendre dans une prison militaire située au sud de la ville de Haïfa (nord) le 9 août. S'il fait preuve de bonne conduite, il pourra espérer voir sa peine réduite d'un tiers. Il a déjà demandé au chef d'état-major qu'il plaide pour une réduction de sa peine, et espère que ce dernier y répondra positivement.


     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/
    • Par Nahum - 11/08/2017 - 16:36

      Cette condamnation est une honte.
      Ce soldat n à fait que son devoir : éliminer un terroriste ayant failli faire des victimes.
      Je souhaite que les organisations communautaires mettent sur pied une manifestation devant l ambassade d Israël pour demander la grâce de ce soldat condamné à tort.
      Je suis prêt à prendre en charge une partie des frais qu une telle manifestation engendre.
      Chabbat chalom
      Nahum
      Anvers