Israël/Chasse aux sorcières

Un député Likoud fait surveiller des journalistes de gauche

Dimanche 6 novembre 2016 par AFP

David Bitan, un député proche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a affirmé dimanche avoir fait surveiller les pages Facebook de journalistes que le pouvoir accuse d'être de gauche et d'avoir infiltré un nouvel organisme chargé des médias publiques.

 

Un syndicat de journalistes ainsi que des membres de l'opposition ont dénoncé ces pratiques en évoquant la Stasi, ancienne police secrète est-allemande, le KGB soviétique et le maccarthysme.

« Je ne suis pas prêt à ce que des gens de gauche imposent leur plan dans le service public comme ils le disent dans leurs pages Facebook », a affirmé le député David Bitan, chef de la coalition parlementaire et membre du Likoud, le parti du Premier ministre Benjamin. Netanyahou. « Nous avons suivi les messages de ces journalistes sur Facebook », a-t-il ajouté.

Pressé de questions, il s'est refusé à divulguer cette liste des journalistes incriminés engagés l'Autorité de Radio-Diffusion (IBA) qui supervise la radio et la télévision publique.

Benjamin. Netanyahou, après avoir donné son feu vert à la création du nouvel organisme en 2014, a fait machine arrière et se bat désormais pour son démantèlement avant même qu'il commence à fonctionner. Ses proches estiment qu'il a été infiltré par des journalistes de gauche, si bien que le Premier ministre prône désormais le maintien de l'IBA.

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/