Israël/Etats-unis

David Friedman, un ambassadeur US en Israël fervent partisan de la colonisation de la Cisjordanie

Lundi 19 décembre 2016 par La Rédaction

Le président élu des Etats-Unis Donald Trump a annoncé jeudi 15 décembre 2016 la nomination de David Friedman comme ambassadeur en Israël. Cet avocat juif américain hostile à la solution des deux Etats est déterminé à remplir sa mission « dans la capitale éternelle d'Israël, Jérusalem », et non pas à Tel-Aviv.

 

« Je compte travailler sans relâche afin de renforcer les liens immuables qui unissent nos deux pays et faire avancer la paix dans la région, et j'ai hâte de le faire depuis l'ambassade américaine dans la capitale éternelle d'Israël, Jérusalem », a écrit David Friedman, cité dans un communiqué de l'équipe de Donald Trump.

L'ambassadeur nommé par Donald Trump reprend ainsi une promesse de campagne du républicain, qui a assuré que les Etats-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme la capitale d'Israël et y installerait leur ambassade s'il devenait président.

Avocat spécialisé en faillite, David Friedman s’est toujours prononcé virulemment contre la solution des deux Etats. Préconisant l’annexion des territoires palestiniens occupés, considérant la gauche israélienne comme un danger pour Israël et les membres de J-Street comme des kapos de camps d’extermination nazis et Obama comme un antisémite.

Selon le site d'information Metula News Agency, une plaisanterie circule en Israël à propos de ce personnage controversé : "heureusement que Friedman jouira de l’immunité diplomatique, car il sinon, il pourrait se retrouver en prison en Israël pour incitation à la violence".

Voilà donc une nomination aux conséquences explosives si cet ambassadeur fait ce qu’il pense et ce qu’a déclaré Donald Trump durant la campagne : transférer l’ambassade américaine à Jérusalem. 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Weinberger - 20/12/2016 - 17:39

    C'est terrifiant ! Simplement terrifiant. MW

  • Par Luc HENRIST - 20/12/2016 - 20:43

    Eh ben oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, il existe encore des gens aujourd'hui qui croient que la "Terre Promise" a été promise... par Dieu aux descendants "d'Abraham, d'Isaac et de Jacob". Et qu'elle sera un jour l'héritage du peuple d'Israël! Bien sûr, ce n'est pas "politiquement correct" de dire cela. Mais la vérité reste la vérité!

  • Par lara - 20/12/2016 - 21:00

    Alors ce serait "explosif" d'après vous qu'un président accomplisse pour une fois sa promesse électorale de transférer son ambassade dans la capitale du pays où elle est implantée.

    Etes vous devenu complètement dingue ou quoi ?

    Dans tous les pays les ambassades sont situées dans la capitale du pays.

    Donc pour le CCLJ ce droit ne peut être refusé qu'à un seul pays : Israël.

    Avec des amis comme vous israël n'a vraiment plus besoin d'ennemis.

  • Par Giacomo Douenias - 20/12/2016 - 22:28

    Je suis ravi de constater que "la redaction" s'assagit. Je m'attendais a lire sous ce titre un deferlement de critiques !

    Un "moderateur" est-il intervenu ?

  • Par ALUF HANITZAHON - 21/12/2016 - 22:15

    Je me demande encore comment certains peuvent trouver cela scandaleux?? Le vrai scandale c'est que TOUS les pays représentés en Israël ne l'aient pas encore fait
    Attendons que Trump réalise sa promesse Que le Hamas, l'OLP,le Fatah aillent se faire voir Nous sommes maîtres chez nous

  • Par marcel - 22/12/2016 - 9:16

    Monsieur Giacomo,

    La Rédaction écrit en fin d'article :

    "Voilà donc une nomination aux conséquences explosives si cet ambassadeur fait ce qu’il pense et ce qu’a déclaré Donald Trump durant la campagne : transférer l’ambassade américaine à Jérusalem"

    Et vous prétendez que la rédaction s'assagit ?

    Rendez vous d'urgence chez un ophtalmologue qui corrigera votre vue afin que vous puissiez vous rendre compte qu'il n'en est rien.