Israël

Les Commanders for Israel's Security (CIS) ouvrent une antenne à Bruxelles

Jeudi 25 octobre 2018

Après Tel-Aviv et New-York les Commanders For Israel’s Security (C.I.S) ouvrent une antenne européenne à Bruxelles.

 

Cette organisation non partisane, créée en 2014 par le major général (ret.) Amnon Reshef regroupe 285 généraux à la retraite et leurs équivalents dans les services de sécurité israéliens-Tsahal, Mossad, Shin Bet et Police, soit plus de 85 % de tous les généraux israéliens à la retraite.

Au nom de la sécurité d’Israël ils encouragent le gouvernement israélien à se séparer des Palestiniens et à renoncer à toute annexion afin de préserver Israël comme état démocratique, sûr et à majorité juive.

La crédibilité de CIS – de par les états de service de ses membres – est énorme. Très présents dans les milieux politiques et médiatiques israéliens (entre autres par des contacts suivis avec le cabinet de Netanyahou) et américains (administration Trump, Congrès, AIPAC), CIS veut désormais se faire connaître en Europe.

Pour en savoir plus sur CIS : sa vision, sa stratégie, ses membres : http://fr.cis.org.il

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter :

  Stéphane Wajskop                                     Claire Rozen

  CIS Representative                                       CIS Attaché    

  Western Europe                                        Western Europe

   [email protected]                                   [email protected]

    +32 475582796                                          +32 477251039

               Avenue Louise, 390 1150 Bruxelles BE


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Arnaud - 25/10/2018 - 19:53

    C est à ne plus rien comprendre
    D éminents représentants du cclj qui représentent cette institution israélienne.
    Cela mérite au minimum une explication du président Goldstein.
    Que connaissent ils de la problématique ? Seul un délégué venu d Israël aurait été légitime pour diriger ce bureau et certainement pas des belges qui n y connaissent rien ou pas grand chose
    Dr Arnaud

  • Par ezekiel - 26/10/2018 - 18:14

    LES COMMANDERS FOR ISRAEL'S SECURITY SONT DONC UNE SUCCURSALE DU CCLJ QUAND ON VOIT QUI EN SONT LES DELEGUES A BRUXELLES

  • Par Claire Rozen - 26/10/2018 - 21:57

    Dr Arnaud, Avant tout je vous remercie pour le qualificatif d"éminents représentants". Ensuite j'aimerais vous rappeler que la pluralité philosophique est l'ADN du CCLJ et que ses membres ont toute liberté d'engagement pour des causes indépendantes des activités de cette institution. Par ailleurs le site relaye diverses informations d'actualité. C'est donc dans ce contexte que vous avez pris connaissance de l'ouverture d'une antenne européenne de l'organisation israélienne CIS. Décision prise par le fondateur et président de CIS, le Maj-Gén Amnon Reshef, ainsi que par ses membres (plus de 280 généraux de réserves de Tsahal, du Mossad, du Shin Beth et de la police). Nous ne nous substituons pas à leur parole, nous ne sommes que leur représentants dont la mission est de les faire connaitre en Europe. Eux seuls sont habilités à parler de la problématique sécuritaire, économique et civil en Israël. Par contre notre engagement est d'autant plus fort du fait que cette organisation non partisane porte un message, soutenu par une stratégie pragmatique, d'espoir d'un avenir pour Israël comme état démocratique, sûr et à majorité juive. N'est ce pas votre aspiration également? Leur message central est la nécessité d'une séparation d'avec les Palestiniens, pas d'annexion et par là même la sécurisation des frontières futures. Leur crédibilté, de par leurs états de service, est un fait incontournable. Je vous encourage à lire leur vision et leur stratégie sur leur site: http://fr.cis.org.il et à mieux comprendre notre mission de soutien à leur combat qui est aussi le nôtre en diaspora.
    Claire Rozen

  • Par BOAZ - 27/10/2018 - 17:18

    C'est cela , Ezekiel, dans votre logique, "the tail wags the dog"...

    You armchair strategist !

  • Par Amos Zot - 31/10/2018 - 17:21

    Les conseils donnés par ces 285 généraux israéliens sont légitimes contrairement à ceux donnés par JCall à savoir des Juifs en diaspora qui estimaient que le gouvernement Obama devait faire pression sur le gouvernement israélien ; les Juifs en diaspora n'ont pas à dire les risques que doivent prendre les Israéliens pour leur propre sécurité.

    Par contre, il s'agit bien d'une organisation partisane puisqu'elle estime que la stratégie du gouvernement actuel n'est pas bonne.

    Voir ci-dessous 2 extraits du texte se trouvant sur le site de cette association:

    "Le gouvernement israélien doit engager un processus régional afin de promouvoir des accords politiques et sécuritaires avec les Palestiniens et les États arabes concernés."


    "L’accord avec les Palestiniens sera basé sur le principe de « deux États pour deux peuples » et établi sur la base des frontières de 1967, avec des arrangements et des ajustements découlant des besoins sécuritaires et démographiques d’Israël, ce qui empêchera la création d’un état binational."


    Si c'est vraiment la solution qu'ils veulent obtenir , ils devraient savoir que dans le cadre d'une négociation, il faut faire des concessions et donc ne pas venir en début de négociation avec le but qu'on souhaite atteindre; les Palestiniens l'ont bien compris.

    Enfin,au niveau du timing, leur intervention tombe très mal parce qu'elle ne pourra que nuire au plan de paix préparé par l ' équipe de négociateurs désigné par Donald Trump qui lui est un excellent négociateur.

    En conclusion, faisons appel à des chirurgiens pour les opérations médicales , à des généraux pour les opérations militaires et à des négociateurs aguerris pour des négociations très difficiles.