J Street

Bernie Sanders : "Nous devons mettre fin à 50 ans d'occupation"

Mardi 28 Février 2017 par BELGA

Bernie Sanders, qui avait brigué la candidature démocrate à l'élection présidentielle américaine l'an dernier, estime que l'occupation par Israël des Territoires palestiniens contrevient aux valeurs américaines et israéliennes.

 

"Nous devons mettre un terme à 50 ans d'occupation", a déclaré ce lundi 27 février 2017 Bernie Sanders s'exprimant à la conférence annuelle de J Street, une association juive américaine qui milite en faveur d'une solution à deux Etats.

Il raillait ainsi l'indifférence affichée par Donald Trump sur cette question le mois dernier lors de sa rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. "Je pense qu'il a cru qu'on lui demandait s'il préférait le Coca ou le Pepsi. Ce n'est pas la réponse qu'on attend d'un président", a poursuivi Bernie Sanders sous des applaudissements nourris.

M. Sanders a martelé que les progressistes ne devaient jamais abandonner l'objectif de voir la paix régner au Moyen-Orient. "Notre job est de résister à toutes les forces politiques qui, dans notre pays et dans le monde, cherchent à semer le trouble".

Il a également salué la décision prise fin 2016 par l'administration Obama de s'abstenir lors du vote de la résolution 2334 des Nations Unies qui exige qu'Israël arrête de construire des colonies en territoire palestinien.

"Ceux qui parmi nous soutiennent Israël, doivent dire la vérité sur une politique qui compromet les chances d'une solution pacifique", a-t-il encore dit.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Godlewicz Léon - 28/02/2017 - 16:44

    Je suis d'accord de rendre des territoires, à condition d'être reconnu par les parties adverses, notamment par le Hamas, le Hezbollzah et l'Iran qui veulent effacer Israël.

    M. Godlewicz Léon

  • Par Samy - 28/02/2017 - 21:53

    Pour Godlewicz Léon

    Je ne pense pas que qui ce soit ait sollicité votre avis qui n'intéresse pas grand monde.

    Qui êtes-vous pour être d'accord (ou non) pour restituer des territoires qui ont été conquis grâce au courage de nos jeunes frères tombés au champ d'honneur.

    Etes vous citoyen israélien ou palestinien ? Auquel cas vous auriez droit à la parole.

    Samy ancien anversois
    habitant la localité de Bat Yam

  • Par Daniel Donner - 1/03/2017 - 8:57

    C'est une vraie obsession! Rechercher partout dans le monde qui soutient certaines opinions... Comme d'autres sites sont obsedes dans le sens inverses.
    Qui est Sanders? La plupart des gens ne le savent pas, vous pourriez le dire en quelques mots. Ca les aiderait a se faire une opinion.

  • Par Henri VOISIN - 1/03/2017 - 14:40

    Une grande partie des conflits dans le Moyen-Orient est due notamment à ce que les Palestiniens n'ont pas de territoire, ou sont des citoyens de second rang. Une solution à deux États devrait apporter la paix, et Jérusalem comme territoire international. Les Arabes musulmans doivent reconnaître l'existence de l'État d'Israël, et les Juifs reconnaître qu'Abraham a reçu aussi une Promesse de la part de l'Éternel en faveur d'Ismaël, son fils aîné. Peut-être que les Juifs israéliens et un certain nombre d'Arabes - les Palestiniens - doivent vivre côte à côte sur un territoire bien précis traversé par le Jourdain.

  • Par viviane tits - 3/03/2017 - 12:59

    Je suis d'accord avec Monsieur Sanders. Il aurait fait également un très bon président américain. Dommage que Trump aie été élu à sa place.

  • Par Daniel Donner - 5/03/2017 - 9:26

    Bien
    Alors pour ceux qui ne savent pas...
    Sanders fait partie d'une gauche plutot extreme pas vraiment pro-israelienne.
    Quant a la solution a deux etats...
    Ce n'est pas Israel qui a mis fin aux pourparlers sous pretexte de certaines exigences qui n'etaient pas prevues dans les accords deja signes.

  • Par ALUF HANITZAHON - 7/03/2017 - 10:40

    Invité par JStreet ,Celà dit déjà tout En quoi JStreet a fait avancer le schmilblik depuis sa création?
    Avec des Amis comme Sanders, Israel n'a plus besoin d'ennemis