Israël

Attaque à la voiture-bélier au centre de Jérusalem faisant 14 blessés

Jeudi 6 Février 2020 par AFP

Quatorze personnes dont 12 soldats israéliens ont été blessées, dont une grièvement, lorsqu'une voiture a foncé dans la foule en plein centre de Jérusalem la nuit dernière. Le mouvement islamiste palestinien Hamas a salué ce jeudi l'attaque, la considérant comme une « réponse » au plan de Donald Trump pour le Moyen-Orient.

La First Station, ancienne gare ottomane reconvertie en lieu d'événements et de loisirs

L'organisation de secouristes Magen David a indiqué avoir « traité et évacué » 14 personnes au niveau de la « First station », l'une des attractions de la vie nocturne de la ville sainte située à Jérusalem-Ouest, mais à la lisière de la partie orientale.

Selon la police, la voiture a foncé sur la foule vers 1h45 (23h45 GMT mercredi) sur l'avenue contournant cette ancienne gare ottomane reconvertie en lieu de loisirs, avec quantité de bars et surtout de restaurants.

« Des unités de police et les secouristes sont arrivés sur les lieux et tentent de retrouver le véhicule. Une enquête pour acte de terrorisme a été ouverte », a annoncé le porte-parole de la police israélienne Mickey Rosenfeld.

Une personne a été blessé grièvement, une autre « modérément » et les douze autres légèrement, ont précisé les secouristes.

Cet incident intervient un peu plus d'une semaine après l'annonce du projet américain pour le Moyen-Orient. Le plan a été globalement salué en Israël, mais fustigé dans les Territoires palestiniens.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Daniel Donner - 6/02/2020 - 9:46

    Pourquoi preciser que cela se passe une semaine apres l'annonce par Trump...
    Comme si vous consideriez que c'est une bonne raison pour le hamas
    Le hamas essaye continuellement de realiser des attentats en Israel. Une seule raison a cela: l'existence du pays. Le reste n'est que propagande!
    Ne ramenez pas stupidement AFP

  • Par Jacky - 6/02/2020 - 13:58

    Cette attaque viole le droit international pour 3 raisons:
    la cessation des hostilités est une obligation depuis le cessez-le-feu de 1967
    les militaires israéliens n’éaient pas en mission
    la voiture bélier n’était pas explicitement identifiable comme instrument de combat

    On est en droit d’exiger des défenseurs du droit international une ferme condamnation de cette attaque. On espère que les contempteurs d’Israël au nom de la légalité internationale s’abstiendront de justifier cette nouvelle violation des résolutions de l’ONU.


  • Par Avraham Leroy - 6/02/2020 - 19:02

    14 soldats, nos adolescents héros.