Israël

Airbnb cesse ses activités dans les colonies de Cisjordanie

Mardi 20 novembre 2018 par AFP

La plateforme de réservation de logements en ligne Airbnb a annoncé qu'elle renonçait à faire des offres dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupée, provoquant des menaces de sanctions de la part d'Israël.

 

« Nous avons conclu que nous devrions retirer de nos listes les logements dans les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée qui sont au coeur de la dispute entre Israéliens et Palestiniens », a indiqué dans un communiqué Airbnb. « Nous savons que des gens vont être en désaccord avec cette décision et nous respectons leur perspective. C'est une question controversée », a souligné le texte.

La plateforme indique que 200 logements sont répertoriés dans les colonies, mais ne précise pas quand cette mesure entrera en vigueur.

Le ministre israélien du Tourisme Yariv Levin a immédiatement dénoncé dans un communiqué cette décision « honteuse et malheureuse ». « Notre ministère a commencé à préparer des mesures immédiates pour limiter les activités d'Airbnb » en Israël.

Il a ajouté qu'il comptait lancer un programme pour encourager la location de courte durée de logements dans les colonies de Cisjordanie.

Le conseil de Yesha, la plus importante organisation de colons, a également critiqué la décision d'Airbnb, « résultat ou de l'antisémitisme ou de la reddition au terrorisme ou des deux. Airbnb est devenu un site politique ».

Les Palestiniens de leur côté avaient menacé en 2016 de poursuive Airbnb pour ses activités en Cisjordanie en accusant le site de proposer à la location des logements situés dans des colonies et de les présenter comme localisés en Israël.

La plateforme Airbnb, basée aux Etats-Unis, avait alors réagi en affirmant « respecter les lois en vigueur là où (elle) opère et enquêter sur des inquiétudes soulevées au sujet de certains référencements ».


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par candide - 22/11/2018 - 14:07

    Que voilà une fausse "bonne nouvelle"! En fait airbnb se positionne dans le prolongement de BDS...dont le but à peine caché est de tout faire pour faire accroire l'idée qu'Israël est "étranger" au Moyen Orient (cf les élucubrations du "maître" de droit international E. David). C'est bien entendu inexact et in existe des preuves irréfutables (même par David et Ken Loach) de la présence juive ininterrompue dans la région appelée indûment "Palestine" par l'occupant romain (en référence aux Philistins qui n'ont jamais vécu que dans la région de Gaza et qui avaient déjà disparu à l'époque de Jésus).
    Pourquoi donc faudrait-il accepter en Israël, au nom de la démocratie (heureusement) une minorité arabe qui a opté pour la nationalité israélienne (et ils s'en trouvent bien mieux qu'en Egypte, Jordanie, Irak sans parler de la Syrie) et vouloir absolument une entité palestinienne "judenrhein"? BDS (et donc airbnb) s'attachent à déligitimer Israël quel que soit son gouvernement.

    Que cela ne nous prive pas du devoir de faire aboutir des négociations de paix et peut-être l'avènement d'un état arabe palestinien où pourraient vivre des musulmans (mais pas uniquement) et aussi des chrétiens (il y en a de moins en moins) et pourquoi pas des juifs. Mais pour cela il faudrait que des faux jetons comme Abbas (qui ne disent jamais en anglais ce qu'ils prononcent en arabe) qui a écrit une thèse négationniste, sans compter l'affirmation idiote qu'il n'y a aucun lien entre les juifs et Jérusalem et le fameux Temple.. car il va de soi que Jésus n'a pas pu chasser des marchands du Temple puisqu'il n'a jamais existé, malgré les sculptures romaines du triomphe de Titus: les romains savaient écrire alors qu'il a fallu six siècles de plus pour que les tribus arabes écrivent et on prétend que le prophète Mohamed était illetré (ce qui est sans doute là aussi une fake news).
    Bref airbnb ne fait pas cela pour le bonheur des cisjordaniens mais pour montrer au monde ...et surtout aux bobos occidentaux qu'ils sont dans la droite ligne du bien-penser et autres "pasdamalgam" . Je crains qu'il y ait plus de palestiniens de Jérusalem Est que de juifs impactés par cette mesure. A quand notre BDS vis-à-vis de airbnb? et peut-être de uber?
    Hélas, l'intelligence est plus rare que le panurgisme.