Au CCLJ

Le CCLJ? Un endroit où il fait bon vivre!

Mercredi 13 juin 2018 par Géraldine Kamps

Depuis le 4 juin et jusqu’à la fin du mois d’août, le foyer du CCLJ sera inaccessible pour cause de rénovation. « Un renouvellement nécessaire si le CCLJ veut continuer à grandir et à fédérer les gens autour de lui », selon Yves Szmir, vice-président, qui nous explique ce projet plus en détail.

Le foyer du CCLJ comme vous ne le verrez plus...

Le foyer sera en travaux tout l’été, pour redémarrer l’année en beauté. Etait-ce indispensable ?

Absolument. Nous avons estimé avec le conseil d’administration que ce lieu d’accueil était aujourd’hui un peu dépassé. Si nous voulons récréer du dynamisme, de la convivialité, du lien avant tout entre les gens qui fréquentent le CCLJ, mais aussi les activités dans leur ensemble, et au sein du personnel qui y travaille, il nous fallait revoir son aménagement. L’objectif étant de créer un espace où il fait bon vivre, et où les gens sont heureux de pouvoir rester, pendant la journée, avant comme après les activités.

En quoi consisteront ces changements, déjà entamés au lancement du « Mazal Café » ?

C’était effectivement déjà une volonté avec ce nom qui rappelle que nous sommes dans un lieu juif, mais aussi dans un café où peuvent se rencontrer toutes les générations. Nous conserverons la forme du foyer, mais l’agencement de l’espace va être totalement revu, aménagé en différentes zones pour être polyvalent, avec des plafonds plus élevés et une décoration dans le style industriel, un tout nouveau mobilier et un nouvel éclairage. La porte qui séparait le « Salon de Dora » du reste de la salle sera supprimée pour agrandir le volume, tout en laissant la possibilité d’avoir un espace plus restreint, pour un repas ou une réunion. Il y aura à côté une bibliothèque avec des fauteuils, et un espace co-working à l’accès gratuit, où les étudiants seront les bienvenus pour venir étudier ou travailler dans un endroit calme. Il y aura encore un espace bar-cuisine pour boire un verre ou grignoter, avec des tabourets, ainsi qu’une grande table d’hôtes pour favoriser la rencontre et la discussion. A la suite des tables et chaises du restaurant, juste avant la rotonde, des « gradins » seront disposés façon café-théâtre, avec un grand écran placé sur le mur latéral.

Des activités sont-elles déjà prévues dans le nouveau foyer ?

Dans cet esprit de convivialité, nous avons l’intention d’y organiser un Shabbat par mois, ainsi qu’un brunch mensuel. Avec le grand écran qui sera installé, nous espérons pouvoir aussi retransmettre les grands événements, une fois encore pour réunir les gens, autour des élections, d’une Coupe du Monde… ou de l’Eurovision à Jérusalem, l’an prochain ! Nous installerons aussi un frigo libre-service à l’attention de tous ceux qui passent chez nous. Nous comptons un large public, puisque près de 600 personnes fréquentent toute la semaine le CCLJ lors des cours et des ateliers. Nous voulons redonner un souffle à cet espace central pour qu’il devienne un lieu de vie et d’échange et ne soit plus seulement un lieu de passage, pour que les gens puissent prendre du plaisir à rester chez nous. Certaines activités de la salle polyvalente pourront peut-être y être organisées. Et pourquoi pas le CCLJ deviendra-t-il une option envisageable pour l’organisation d’événements privés. Nous voulons qu’il soit un endroit où chacun ait sa place et espérons vous en faire profiter dès le lundi 10 septembre, pour fêter Rosh Hashana !

Le CCLJ s’excuse d’avance auprès de ses visiteurs et amis pour les désagréments que ces travaux pourront occasionner.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/