Au CCLJ

Bienvenue à l'Ecole Shalom Alehem

Vendredi 22 septembre 2017 par Géraldine Kamps

Depuis le 16 septembre, l’Ecole Shalom Alehem a repris ses activités, avec Audrey Elbaum à la barre. Nous l’avons rencontrée pour en savoir plus, sur elle et sur ce qu’elle nous prépare.

Audrey Elbaum

Sur le même sujet

    Tu t'occupais déjà de l'Ecole Shalom Alehem avec Judith depuis quelques années, tu deviens à présent la responsable de cette activité, peux-tu te présenter ?

    Oui, après mes deux années en tant que madriha à la JJL, j'ai bondi sur l'occasion qui se présentait à moi pour travailler à Shalom Alehem il y a maintenant six ans. Et aujourd'hui je tiens à remercier Judith pour toute la confiance qu'elle m'a accordée en me confiant son « bébé » dont je compte bien prendre soin. Parallèlement, j'ai animé des ateliers de tout âge (entre 6 et 15 ans), car selon moi, chaque tranche d'âge à quelque chose à apporter. Du point de vue des études, j'ai fait trois ans en bande dessinée et je viens de terminer trois ans en philosophie, mon but ultime étant de pouvoir concrétiser des projets de bande dessinée, ce sur quoi je travaille au quotidien. Etant donné que le contact avec les enfants fait partie de mes intérêts, je souhaiterais enseigner dans le cadre du cours de « Philo et Citoyenneté » pour les primaires afin de développer leur esprit critique. Je suis issue d'un couple mixte et j'ai toujours tenu à maintenir cette mixité, sans occulter une culture au profit de l'autre, mes deux cultures font partie de moi et j'espère un jour pouvoir les transmettre à mes enfants. C'est pour cette raison qu’au-delà de l'aspect créatif et pédagogique, je me retrouve également dans cet aspect de transmission de la culture juive en toute tolérance et ouverture d'esprit à Shalom Alehem.

    Comment comptes-tu « travailler » avec les enfants ? Comment se déroule le samedi matin ?

    Le point central pour moi est que les enfants apprennent de manière ludique et créative. L'activité commence à 10h, nous faisons un tour de table afin de nous présenter et d’apprendre des notions d’hébreu. Ensuite, nous racontons l'histoire de la fête juive la plus proche des images, puis nous passons à l’activité : les enfants font un bricolage en rapport avec le thème. Nous proposons aussi aux enfants un goûter qui est un moment de convivialité au cours duquel nous leur posons des questions : « Pourquoi mange-t-on des pommes et du miel à Rosh Hashana ? Qui est Mordehaï ? Pourquoi parle-t-on du grand miracle à Hanoucca ?, etc. ». Ils apprennent aussi des chansons ainsi que quelques mots en hébreu. Vers 12h10, les parents sont conviés pour célébrer le shabbat avec les enfants. C'est un moment important pour eux, car c'est l'occasion de valoriser leur travail : ils le présentent fièrement aux parents et montrent tout ce qu'ils ont appris durant la matinée !

    Qu'espères-tu apporter personnellement ?

    Ayant eu depuis toute petite des pinceaux entre les mains, je souhaite mettre l'accent sur cet aspect manuel et créatif : à Shalom Alehem, les enfants n'auront pas peur de se salir les mains ! Peinture, découpage, collage sont au rendez-vous ! Notre rôle en tant qu'animatrices (Claudine, Adeline et moi) sera de les accompagner sans trop d'interventions. C'est un changement qui s'appliquera également dans les petits spectacles intégrés aux fêtes du CCLJ, car il me tient à cœur que les enfants participent à la création de leurs déguisements et à la décoration. Comme ils sont petits et souvent impressionnés par le public, c'est une manière supplémentaire pour eux de participer au spectacle !

    A quel public Shalom Alehem est-il destiné ?

    Shalom Alehem accueille de nombreux enfants qui ne vont pas dans une école juive ou qui sont issus d'un couple mixte et qui trouvent ici un moyen de maintenir un lien avec la culture juive. Mais selon moi, il n'y a pas de public spécifique. Les parents qui inscrivent leurs enfants chez nous souhaitant simplement que leur enfant puisse apprendre, créer et s'exprimer tout en renforçant leur identité juive.

    Vous souhaitez vous inscrire, il reste quelques places ! Contactez-nous au 02/543.02.85 ou mdj@cclj.be


     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/