Commémoration

75e anniversaire de la rafle des Marolles à Bruxelles

Mardi 29 août 2017 par BELGA

La communauté juive s'apprête à commémorer ce dimanche le 75e anniversaire de la rafle des Juifs étrangers dans le quartier des Marolles à Bruxelles.

Plusieurs cérémonies marqueront cette journée du souvenir avec notamment l'inauguration officielle du square Herschel Grynszpan en plein coeur de ce quartier typique de la capitale. Le public sera aussi invité à assister à l'inauguration de 21 nouveaux Pavés de Mémoire posés à l'initiative de plusieurs familles juives. La journée se clôturera par une conférence du primat de Belgique consacrée à l'Eglise catholique et la Shoah.

Il y a 75 ans, dans la nuit du 3 au 4 septembre 1942, 718 Juifs étrangers étaient arrêtés dans le quartier des Marolles à Bruxelles par l'occupant allemand. Contrairement à Anvers, les autorités bruxelloises refusèrent que la police de la capitale prête son concours à cette opération, rappelle Eric Picard, administrateur délégué de l'Association pour la Mémoire de Shoah (AMS).

C'est cet événement tragique que l'AMS entend rappeler dimanche par une série d'activités commémoratives. On procédera ainsi sur le coup de 18h à l'inauguration officielle au coin des rues des Tanneurs, du Miroir et des Brigittines du square Herschel Grynszpan, du nom de ce jeune résistant juif qui habitait rue des Tanneurs et qui a assassiné le 7 novembre 1938 un diplomate allemand en poste à Paris afin de dénoncer le sort qui était réservé aux Juifs allemands. Les parents du jeune homme venaient en effet d'être déportés. Le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close et le Grand rabbin de Bruxelles devraient notamment prendre la parole à cette occasion.

L'assassinat de ce diplomate allemand par le jeune Herschel Grynszpan dont on perd la trace à la fin de la guerre, servit de prétexte aux nazis pour déclencher la Nuit de Cristal dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 au cours de laquelle 200 synagogues furent détruites et 7.500 commerces tenus par des Juifs saccagés. Une centaine de Juifs furent également assassinés lors de ce pogrom tandis que près de 30.000 autres furent déportés en camp de concentration.

Le public sera ensuite invité à suivre un circuit reliant les Pavés de Mémoire déjà présents dans le quartier, mais aussi à assister à l'inauguration de 21 nouveaux pavés posés à l'initiative des familles Gelender, Neumann, Van Praag et Sapira.

Le quartier des Marolles abritait avant-guerre une importante communauté juive en provenance d'Allemagne et d'Europe de l'Est. Or, Bruxelles abrite relativement peu de monuments rappelant la présence d'une communauté juive forte de quelque 30.000 âmes avant le déclenchement des persécutions nazies.

La capitale de l'Europe compte déjà 201 Pavés de Mémoire et ce nombre devrait augmenter sensiblement dans les années à venir avec la pose de nombreux nouveaux pavés notamment rue des Tanneurs qui en comptera 216 à terme.

La journée de dimanche se terminera à 20h30 avec la conférence du primat de Belgique, le cardinal Jozef De Kesel, consacrée à "La mémoire de la Shoah en Belgique et l'Eglise catholique" à l'église de la Chapelle. Cette conférence sera suivie par un concert gratuit du Quartet Zerkalo.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par FAJNGOLD Jacques - 30/08/2017 - 8:49

    Bonjour,
    mes grand parents Moise Szija Fajngold et son &pouse Liba Tzytrin, ainsi que mon père ont étés arrêtés puis déportés à Auschwitz.
    Mon père est revenu /Users/jacquesfajngold/Desktop/img012.jpg
    Cordialement
    Jacques Fajngold

  • Par Liliane Oberman - 30/08/2017 - 18:14

    Mon grand-père paternel, Frans-Efraim, fut deporte de Malines parle 13e convoi, fin 1942. Il ne revint jamais.