• Test ADN : Et si vous étiez (vraiment) juif?

      Mardi 4 décembre 2018
      Science & génétique

      Savoir d’où l’on vient pour savoir qui l’on est, un questionnement qui a depuis toujours hanté l’être humain et qui s’est transformé avec le temps en un véritable business. Depuis une dizaine d’années aux Etats-Unis, plus récemment en Europe, les recherches généalogiques classiques ont fait place à un nouveau venu, le test génétique. Rapide et efficace, il peut vous apporter certaines réponses, mais aussi vous révéler des surprises.

    • "La campagne de MSF porte aussi sur le Soudan, l'Afghanistan, le Yémen..."

      Mardi 11 décembre 2018
      Mise au point

      Suite à la publication de notre article sur le spot de Médecins sans frontières (MSF), Peter Casaer, le responsable de la communication de MSF Belgique, nous a contactés pour s’expliquer sur cette campagne qui ne concerne pas uniquement Gaza, mais également d’autres zones et d’autres situations de crise humanitaire.

    • Le spot publicitaire scandaleux de MSF

      Lundi 10 décembre 2018
      Diabolisation d’Israël

      Dans un spot diffusé sur les ondes, notamment sur Bel RTL, l’ONG Médecins sans frontières (MSF) fait appel à la générosité des donateurs en les sensibilisant au sort des enfants palestiniens d’une manière qui suscite le malaise.

    • Bibi, c'est le moment de se séparer des Palestiniens

      Vendredi 7 décembre 2018
      Commanders for Israel's Security

      Les 286 anciens généraux de Tsahal regroupés au sein du mouvement Commanders for Israel’s Security (CIS) ont lancé leur campagne nationale pour sensibiliser les Israéliens à la nécessité de se séparer des Palestiniens et les mettre en garde sur les dangers de l’annexion de la Cisjordanie.

    • Faut-il criminaliser l'hébergement de migrants ?

      Mardi 4 décembre 2018
      A votre avis

      Les faits. Des acquittements, mais aussi des peines de 12 à 40 mois de prison ont été requis dans ce qu’on a appelé le procès « des hébergeurs », 11 personnes poursuivies devant le Tribunal correctionnel de Bruxelles pour « trafic d’êtres humains et organisation criminelle ». Un procès qui a révélé des aspects méconnus de l’action citoyenne telle que beaucoup l’envisageaient jusqu’alors. Comment justifier la procédure judiciaire à ceux qui ne voient dans l’hébergement de migrants qu’une démonstration de solidarité citoyenne ? Quel risque prennent les hébergeurs ? Sont-ils suffisamment informés ? Observateurs et acteurs de terrain partagent leur avis.

Pages